Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les mesures prises en Corse, les deux patients de Bastia et Ajaccio déclarés négatifs

Les mesures de précaution prises sur place par les autorités concernent essentiellement les personnes en provenance de zones à risque. Les deux patients admis à Bastia et Ajaccio ont été déclarés négatifs au Covid-19.

Coronavirus : les mesures prises en Corse
Coronavirus : les mesures prises en Corse © Radio France - francebleu

Les deux patients pris en charge à Bastia et à Ajaccio ont été déclarés négatifs au Covid-19 ce mercredi, annonce l'Agence régionale de santé de Corse. La personne hospitalisée à Bastia, a été déclarée négative ce mercredi matin. Son cas avait été annoncé mardi soir et des prélèvements effectués puis envoyés pour analyse à la Timone à Marseille. Les prélèvements du patient Ajaccien avait été envoyé eux à l'Insitut Pasteur à Paris. C'est pourquoi les résultats ont mis plus de temps à arriver. L’homme d’une trentaine d’années, a été confiné au sein de l’hôpital de la Miséricorde à Ajaccio. Il revenait de la région de Vénétie en Italie jugée à risque par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les centres hospitaliers insulaires « activés »

Comme 108 centres hôspitaliers français, celui d'Ajaccio est activé par le gouvernement pour faire face à l'épidémie  - Radio France
Comme 108 centres hôspitaliers français, celui d'Ajaccio est activé par le gouvernement pour faire face à l'épidémie © Radio France - francebleu

Pascal Dérudas, le directeur adjoint du centre hospitalier d’Ajaccio précise le protocole de prise en charge :

Pascal Dérudas, directeur adjoint du centre hospitalier d’Ajaccio

Pour la famille du cas suspect, c'est l'ARS qui établit une liste épidémiologique, si le patient est réellement porteur du Coronavirus, les proches seront eux aussi confinés. Concernant le personnel hospitalier, tout est en place pour assurer sa protection, les stocks de l'hôpital d'Ajaccio sont opérationnels pour la prise en charge de 8 cas potentiels de Coronavirus. Les équipements dans les hôpitaux corses ne permettent pas de prendre en charge ces prélèvements en vue d'une analyse et d'un test au Coronavirus. 

Pascal Dérudas, le directeur adjoint du centre hospitalier d’Ajaccio

Rentrée scolaire sous surveillance

L'académie de Corse a pris elle aussi des mesures préventives. Suivant les consignes du ministère, applicables à tous les établissements scolaires de France, les élèves, les enseignants et les personnels qui ont voyagé récemment dans l'une des zones à risque sont priés de rester chez eux. La rentrée scolaire n'a lieu que lundi prochain, mais la période d'incubation étant de 14 jours, les personnes parties en vacances dans les zones à risque seront toujours en période d'incubation potentielle. Tous les voyages scolaires vers les zones d'exposition sont également reportés.

Julie Benetti, rectrice de Corse - Radio France
Julie Benetti, rectrice de Corse © Radio France - RCFM

Julie Benetti, rectrice de Corse

Fermer les frontières ? 

Certaines personnes ont évoqué la possibilité de fermer les frontières une mesure qui n'est pas envisagée par les autorités et qui n'est à priori même pas envisageable. C'est une demande qui a été faite notamment par le maire de Menton, commune frontalière de l'Italie, et qui est également largement relayée sur les réseaux sociaux, faut-il fermer les frontières? Mais les vrais questions à poser seraient plutôt peut-on fermer les frontières et cela aurait-il un effet sur la propagation du virus?

Pour répondre à la première, c'est très simple, cela est quasiment impossible d'un point de vue technique. A la limite un renforcement des contrôles serait plus facile à mettre en place mais à quoi cela servirait-il? Des tests sur les personnes traversant les frontières permettraient sans doute de repérer d'éventuels malades mais les personnes en période d'incubation, et donc asymptomatiques, pourraient passer les contrôles sans problème. Les mesures de confinement qui ont été prises dans d'autres pays, et notamment en Chine, on l'a vu n'ont pas permis de bloquer la propagation du virus, au mieux elle a été ralentie. Le secrétaire d’État à l'Intérieur, Laurent Nunez, a d'ailleurs mis un terme à la polémique en début de semaine en déclarant qu’une fermeture des frontières n'était pas efficace et complétement exclue à ce stade.  

Razzia sur les pharmacies 

Masques en tissu, gels hydro alcooliques, les étals des pharmacies se vident  - Radio France
Masques en tissu, gels hydro alcooliques, les étals des pharmacies se vident © Radio France - francebleu

Masques en tissu, gels hydroalcooliques, les étals des pharmacies se vident eux aussi, avec les nouvelles de suspicions de cas de coronavirus. A Ajaccio, notamment, où un patient aux symptômes jugés suspects est en attente de ses résultats d'analyses, les pharmaciens du centre-ville ont été sollicités, les stocks sont pratiquement à sec, et l'efficacité des masques disponibles jusqu'à maintenant est limitée mais la France a commandé de nouveaux masques en grande quantité.

Les masques les plus visibles en ville, et dans certaines salles d'attente, ce sont ceux dits de chirurgien, de type FFP1, ils servent surtout à limiter la propagation d'un sujet contaminé vers un sujet sain. Les masques les plus efficaces sont les FFP2, ils bloquent les contaminations entrantes, mais ceux fabriqués en quantité industrielle récemment ont été prioritairement vendus en Asie. La France a donc commandé 250 millions de masques FFP2, qui devraient arriver dans les pharmacies et seront gratuits.  Pour les adeptes des gels hydroalcooliques, les pharmaciens préconisent d'utiliser de l'alcool à 70 % avec un gel neutre.

Plateforme téléphonique d'information - Aucun(e)
Plateforme téléphonique d'information - DR/
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu