Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les oubliés du vaccin entre 65 et 74 ans s'impatientent

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

La vaccination pour les plus de 65 ans devrait commencer en avril. C'est une des annonces du premier ministre, Jean Castex ce jeudi. Mais jusqu'à maintenant aucune date n'était évoquée. À Strasbourg, certains patients entre 65 et 74 ans s'impatientent.

Alors que la vaccination pour les 50 - 65 ans débute, les personnes entre 65 et 74 ans ne savent toujours pas quand ils pourront se faire vacciner.
Alors que la vaccination pour les 50 - 65 ans débute, les personnes entre 65 et 74 ans ne savent toujours pas quand ils pourront se faire vacciner. © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Alors que la campagne de vaccination commence chez les médecins généralistes pour les patients entre 50-64 ans avec des comorbidités et que 25% des plus de 75 ans et plus hors ou en Ehpad, ont reçu au moins une dose de vaccin en France., les 65-74 ans sont laissés de côté. 

"Certains patients n'osent même plus sortir de chez eux"

Tous les jours, Medhi Kacem reçoit des appels de patients inquiets qui se demandent quand "Parfois certains n'osent même plus sortir de chez eux à part pour les premières nécessités." Le médecin généraliste basé à Strasbourg ne peut que leur demander de patienter. Il nourrit l'espoir que le vaccin AstraZeneca soit élargi aux plus de 65 ans. "L'Écosse a vacciné massivement avec ce vaccin chez des plus vieux et on se rend compte que ça a quand même un effet bénéfique" indique le médecin. Cette piste pourrait être étudiée.

Le gouvernement espère commencer à vacciner les plus de 65 ans à partir du mois d'avril

Choix de la station

À venir dansDanssecondess