Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les rues de Valenciennes nettoyées à l’eau de javel

-
Par , , France Bleu Nord

Comme en Chine, comme dans les Alpes-Maritimes, Valenciennes décide de laver les lieux les plus fréquentés de la ville avec de l’eau de javel "très diluée", malgré les contre-indications des autorités sanitaires.

Opération de nettoyage des rues, ici à Neuilly-Plaisance, près de Paris
Opération de nettoyage des rues, ici à Neuilly-Plaisance, près de Paris © Maxppp - Alexis Sciard

Une pratique "inutile" voire "dangereuse" selon la Direction Générale de la Santé : la désinfection des rues, comme en Chine ou en Corée du Sud, est déconseillée par les autorités sanitaires. Pourtant, en plein confinement dû au coronavirus, le maire UDI de Valenciennes, Laurent Degallaix, lance le nettoyage des voiries avec de l’eau de javel. "Nous allons viser les lieux les plus fréquentés notamment les abords du Centre hospitalier et des Ehpad, explique-t-il ce mercredi sur France Bleu Nord. C’est efficace au moins pendant deux semaines".

"Principe de précaution"

Valenciennes est la première ville du Nord-Pas-de-Calais à prendre cette décision. Le maire LR de Calais, Natacha Bouchart, estime au contraire que "la charge virale dans l'environnement est considérée comme négligeable". Un argument balayé par Laurent Degallaix : "Depuis le début de cette crise, on fait trois pas en avant et douze en arrière, on entend tout et son contraire, certains disent que le virus se propage par le bitume, d’autres non", regrette le maire de Valenciennes pour qui "le pire serait de ne rien faire".

Laurent Degallaix précise enfin que l’eau de javel utilisée est "très très diluée" donc "pas toxique du tout". L’agence régionale de santé des Hauts-de-France n’a pas répondu à nos sollicitations, quant à la préfecture du Nord, elle ne recommande pas non plus cette pratique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu