Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les services d'aide à domicile pénalisés par la pénurie de masques

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Face au coronavirus, les aides à domicile, qui se rendent chaque jour auprès des personnes âgées et/ou handicapées pour les assister dans leurs gestes quotidiens, manquent de masque. Certaines structures réduisent l'activité au minimum. Exemple à Albertville.

Les aide soignants sont particulièrement touchés par la pénurie de masques (image d'illustration)
Les aide soignants sont particulièrement touchés par la pénurie de masques (image d'illustration) © Maxppp - Philippe Vacher

Les aides à domicile font désormais partie, comme les soignants, des professionnels qui doivent être équipés en masques de protection mais de nombreuses structures sont loin d'être suffisamment dotées et lancent un appel aux entreprises qui auraient des surplus. 

Muriel Alloua, gérante de SPAD, Service Prestation A Domicile,à Albertville, emploie 100 personnes dont 90 aides à domicile. Ces jours-ci seules six d'entre elles travaillent, faute de masque pour tout le monde. Il faut donc choisir les clients qui seront visités, une trentaine, et ceux qu'il faut prévenir qu'ils ne verront personne, ils sont plus de 450 clients dans ce cas.

Comment se font les choix? "Les clients prioritaires, explique Muriel Alloua, sont soit en situation de handicap soit des personnes alitées et qui ont absolument besoin d'un transfert quotidien entre le  lit et le fauteuil".

Priorité aux toilettes, aux levers et aux couchers des personnes 

Tous les accompagnements d'aide au repas simples, les ménages, ont été supprimés. Priorité à l'essentiel : les toilettes, les levers et les couchers. Les familles qui peuvent s'occuper temporairement de leurs personnes âgées/ handicapées ont été appelés pour pallier. Mais ces familles sont souvent désemparées face à des gestes techniques qu'il faut répéter chaque jour. Les durées d'intervention des aides à domicile ont été réduites  de une heure à une demie-heure par bénéficiaires, des délais impossibles à tenir.

Appel à toutes les entreprises qui auraient des masques à offrir aux aides à domicile

Grâce au décret du 16 mars, Muriel Alloua a pu récupérer des masques auprès d'une pharmacie d'Albertville ce mercredi matin. Sa société a désormais 50 masques d'avance pour équiper ses aides à domicile. Mais c'est loin d'être suffisant.  Muriel Alloua lance un appel : "toutes les entreprises qui ont des masques, si elles pouvaient nous les offrir ce serait super". Pour SPAD mais aussi pour le CCAS d'Albertville et l'AFD qui proposent aussi des services d'aide à domicile et rencontrent les même difficultés.

En attendant, deux couturières ont répondu à l'appel de SAPD sur Facebook. Elles vont coudre des masques en tissus pour les aides à domicile qui accepteront ce substitut. "Ce n''est pas aussi efficace mais c'est mieux que rien" conclut Muriel Alloua.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess