Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les tentes devant les urgences de l'hôpital de Chambéry démontées

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

La baisse du nombre de patients atteints de Covid-19 hospitalisés à Chambéry permet d'alléger le dispositif d'accueil. Les tentes de "pré-tri" installées fin mars devant les urgences ont été démontées lundi.

Les tentes de "pré-tri" installées devant les urgences de l'hôpital de Chambéry ont été démontées
Les tentes de "pré-tri" installées devant les urgences de l'hôpital de Chambéry ont été démontées - CHMS

C'est un symbole porteur d'espoir en Savoie. La baisse du nombre de patients atteints de Covid-19 permet d'alléger le dispositif d'accueil à l'hôpital de Chambéry. Lundi, les tentes de "pré-tri" installées depuis fin mars devant les urgences ont été démontées.

"Ces tentes permettaient de faire patienter les patients avant de les trier, pour mieux séparer les malades présentant les symptômes du Covid-19 des autres" explique dans un communiqué le Centre Hospitalier Métropole Savoie (CHMS), "depuis quelques jours, l'hôpital constate dune baisse de patients Covid-19 hospitalisés". 

Une seule tente reste en place

En effet, 60 personnes atteintes du coronavirus étaient hospitalisés à Chambéry le 19 avril, contre 93 fin mars. Ce démontage va permettre au service des urgences de retrouver "un fonctionnement plus habituel" poursuit l'hôpital, "le nombre de patients consultant pour d’autres motifs dépassant désormais largement celui des patients suspects de Covid-19". 

Une seule tente reste en place, pour abriter l’accueil des patients valides, en cas d’attente avant la mise en place des mesures barrière (interrogatoire sur les symptômes, remise de masque et friction au gel hydroalcoolique). Au sein du service des urgences, la séparation physique des deux secteurs de prise en charge (Covid+ et Covid-) a également été supprimée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess