Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les tests antigéniques perturbés à cause du variant breton dans cinq intercommunalités

Les autorités de santé recommandent aux pharmacies situées dans la zone de surveillance du variant breton de ne plus administrer de tests antigéniques. Cinq communautés de communes dans le Finistère et les Côtes-d'Armor sont concernées.

Les autorités de santé recommandent aux pharmacies de suspendre les tests antigéniques à Morlaix et Lannion.
Les autorités de santé recommandent aux pharmacies de suspendre les tests antigéniques à Morlaix et Lannion. © Radio France - Noémie Guillotin

Les tests antigéniques en pharmacie avec résultat en moins de 30 minutes, c'est fini pour les habitants des cinq intercommunalités placées sous surveillance : Morlaix, Guingamp, Lannion, Saint-Brieuc et Leff-Armor. 

Suite à la découverte d'un variant breton, plus difficilement détectable, les autorités de santé ont recommandé aux pharmaciens de suspendre ces tests. Ce afin d'éviter que des cas de coronavirus passent entre les mailles du filet. 

Les tests analysés en laboratoire

Les autorités recommandent aussi aux pharmaciens situés hors de cette zone de ne pas administrer ces tests aux personnes susceptibles d'êtres atteintes par le variant breton, soit celles qui vivent à Lannion ou aux alentours, ou qui s'y rendent régulièrement. 

Les pharmacies qui le souhaitent peuvent malgré tout administrer un test antigénique, mais ne peuvent plus les exploiter sur place. Les tests sont désormais analysés en laboratoire, avec un délai équivalent à celui des tests PCR, soit 12 à 24 heures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess