Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les tests sans ordonnance débutent à Amiens et à Beauvais

-
Par , France Bleu, France Bleu Picardie

Le laboratoire Biolam propose depuis lundi dans quatre de ses établissements à Beauvais et Amiens des tests sérologiques sans prescription médicale pour savoir si on a été contaminé par le coronavirus. Des tests qui devraient être généralisés à l'ensemble du territoire dans les prochaines semaines.

Coronavirus : un test sérologique ouvert à tous déjà proposé à Beauvais.
Coronavirus : un test sérologique ouvert à tous déjà proposé à Beauvais. © AFP - TEK IMAGE / SCIENCE PHOTO LIBRARY / ABO / SCIENCE PHOTO LIBRARY

Après le feu vert du ministère de la Santé en fin de semaine dernière, le laboratoire Biolam a lancé lundi une campagne de tests sérologiques. Ces premiers tests sans prescription médicale sont effectués à Beauvais et à Amiens sur les sites du centre-ville, d'Amiens-Nord et de Salouël.

Les résultats rapides 

Malgré un rythme d'une centaine de tests par semaine, la file d'attente est déjà longue dans les quatre laboratoires Biolam à Amiens et Beauvais pour les rendez-vous de dépistage. A Beauvais il n'y a déjà plus de place.

Après un rapide questionnaire et un prélèvement sanguin les patients doivent attendre 48 heures pour savoir s'ils sont immunisés, c'est-à-dire s'ils ont développé les anti-corps, contre le Covid-19.

Sans ordonnance, le test - qui coûte 25 euros - n’est pour l'instant pas remboursé par la Sécurité sociale.

Pourquoi uniquement à Amiens et à Beauvais ?

Si le laboratoire Biolam est le premier à proposer ces tests c'est qu'il a été le premier à anticiper le fait qu'une campagne massive de dépistage serait nécessaire en vue du déconfinement. 

"J'ai commandé ces tests il y a trois semaines. A l'époque, il y en avait 22 homologués aux normes européennes, aujourd'hui il y en a 213. Une homologation indispensable car il existe aussi de la contrefaçon" précise Daniel Attias, le directeur dans le Parisien/Aujourd'hui en France

Une généralisation à l'ensemble de la France ?

Ce type de dépistage devrait se généraliser à l'ensemble de la France d'ici quinze jours à trois semaines estime François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes (SDB), interrogé dans le journal de 20 heures de TF1 mardi 7 avril.

Mais le nombre de test disponible est limité. "La bataille pour avoir les réactifs nécessaires aux tests est rude. Comme pour les masques ou les écouvillons nasaux en rupture de stock aujourd'hui, nous devons marchander avec nos fournisseurs. La surenchère, notamment avec les Etats-Unis, existera sur chaque commande, y compris sur le tarmac avant la livraison" regrette Daniel Attias.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess