Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les premiers vaccins Moderna sont arrivés en Alsace

-
Par , , France Bleu Alsace, France Bleu

Les premières doses du vaccin Moderna sont arrivées ce mercredi en Alsace. 7.200 doses ont été acheminées à Mulhouse et Colmar.

Le vaccin Moderna se conserve plus facilement que celui de Pfizer
Le vaccin Moderna se conserve plus facilement que celui de Pfizer © Maxppp - Jaboutier

Après le vaccin Pfizer, les premières doses du vaccin Moderna sont arrivées en Alsace. Le gouvernement avait promis l'arrivée de premiers flacons cette semaine dans les zones où le coronavirus circule activement. 

3.600 doses sont arrivées ce mercredi à Mulhouse, même quantité à Colmar. Des doses doivent arriver à Strasbourg.

Le vaccin Moderna a un grand avantage sur le vaccin Pfizer : il se conserve à une température de moins 20°C quand son homologue doit être entreposé dans des congélateurs affichant -80°. 

Les premiers vaccins Moderna sont arrivés à Mulhouse
Les premiers vaccins Moderna sont arrivés à Mulhouse © Radio France - Patrick Genthon
Le vaccin Moderna peut se conserver à une température de moins 20 degrés.
Le vaccin Moderna peut se conserver à une température de moins 20 degrés. © Radio France - Patrick Genthon

La campagne de vaccination a démarré en Alsace

La campagne de vaccination va donc pouvoir s'accélérer en Alsace. Pour l'instant, il n'y avait que des doses du vaccin Pfizer, stockées dans un nombre restreint de sites, comme la pharmacie centrale des Hôpitaux universitaires de Strasbourg. Les HUS ont  commencé à vacciner leurs personnels vulnérables ou âgés de plus de 50 ans. Environ 500 agents ont ainsi pu recevoir une injection la semaine dernière. 200 doivent être vaccinés chaque jour depuis le lundi 11 janvier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess