Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le Covid long a "brisé" leur vie, ils témoignent

-
Par , France Bleu Azur

Les malades "Covid long" bénéficient d'un nouveau dispositif d'accompagnement de la Ville de Nice. Des cours et des ateliers sont proposés gratuitement pendant trois mois. Les premières femmes inscrites décrivent des souffrances interminables entre difficultés respiratoires et neurologiques.

séance d'entrainement progressif COVID LONG à Nice
séance d'entrainement progressif COVID LONG à Nice © Radio France - Violaine ILL

Eve n'arrive pas à se relever. Eve a 60 ans. Avant l'épidémie cette infirmière Niçoise s'occupait d'un service dans un EHPAD. C'était avant... elle était dynamique, sportive, plutôt hyperactive. "Mais ma vie a basculé, je ne me reconnais plus, je ne reconnais plus mon corps".

Derrière son masque qu'elle ne quitte jamais de peur de rattraper le virus elle raconte "je n'ai plus les capacités cardio respiratoires que j'avais, j'ai effectué des rééducations spécialisées, mais il n'y a pas d'amélioration... ma fille est médecin, je suis entourée de médecins mais je vois bien que nos symptômes qui perdurent ne sont pas assez étudiés... contrairement à ce qui se fait au Canada par exemple."

Des jeunes avec des troubles cognitifs

Émeline a 36 ans. Le Covid l'a frappé deux fois. Avec une hospitalisation éprouvante. Elle a repris son travail, mais elle doit "faire des siestes ce dont elle avait horreur !" C'était avant. "Dès le début de la maladie, j'ai éprouvé des difficultés pour respirer... J'avais l'impression qu'un parpaing de 10 kilos écrasait ma poitrine. Depuis je suis toujours essoufflée...

Mais surtout je souffre maintenant de problèmes de mémoire, de troubles cognitifs... je suis désorganisée avec des difficultés pour me souvenir des choses simples... pour me concentrer. Comme si mon esprit était engourdi...  je voudrais faire des tests mnémotechniques pour entrainer ma mémoire."

Charlène Falzon qui supervise le dispositif constate  : "un nombre de patients de plus en plus jeunes affirment ressentir ces mêmes difficultés de mémoire et de concentration, et parfois même de stress lié au fait qu'ils ne se reconnaissent plus."

Aurélien Lazare est enseignant en activité physique adaptée.  D'habitude il gère des personnes atteintes de handicap mais pour ce programme il se dit surpris par les difficultés "très importantes que peuvent présenter certains malades Covid long.

Nous avons en cours d'entrainement progressif des personnes qui ont du mal à simplement se relever d'une chaise." Il effectue des cours de 45 minutes avec autant d'efforts que de pauses.

Barbara Prot, conseillère municipale Niçoise en charge de cette prise en charge des Covid Long rappelle qu'une personne sur 10 d'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) conserve des symptômes au delà de trois mois.

Le programme gratuit est prévu pour 12 semaines avec des activités physiques adaptées, des évaluations, des entretiens avec une psychologue, une diététicienne. La prise en charge est mise en place avec les médecins du CHU de Nice. Elle est pluridisciplinaire y compris avec une réadaptation respiratoire ou olfactive.

Inscription par mail : sportsante@ville-nice.fr ou au 06.13.05.35.73.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess