Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Nîmes va décentraliser le centre de dépistage du Parnasse au stade des Costières

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La Ville de Nîmes va ouvrir un nouveau centre de dépistage Covid-19 au stade des Costières.

Le centre de dépistage de masse sans RDV Parking Parnasse à Nîmes
Le centre de dépistage de masse sans RDV Parking Parnasse à Nîmes © Radio France - Natacha Kadur

Dans le cadre de la protection de la population et de la limitation de la propagation du virus, la Ville de Nîmes, en association avec les professionnels de santé et l’ARS, ouvre un nouveau centre de dépistage de la Covid-19 dans la grande salle des expositions du stade des Costières, jeudi 12 novembre. 

Arrivé au maximum de ses capacités de prélèvement, 1.000 personnes testées par jour, provenant de patients de tout le département et au-delà (50% de   Nîmois parmi les personnes testées et 13% de non Gardois), le centre provisoire du Parnasse sera délocalisé vers un nouveau centre en intérieur aux Costières pour améliorer les conditions de prise en charge des personnes et leurs délais d’attente de traitement. 

Situé dans la grande salle des expositions du stade des Costières, ce nouveau site de prélèvement piéton continuera d’être mis à disposition des laboratoires de biologie médicale Bioaxiome et Labosud (Groupe Inovie) pour pratiquer des tests PCR par prélèvement nasopharyngé. 

l’approche de l’hiver, la Ville a la volonté de contribuer à l’amélioration des conditions d’accueil pour les patients venant se faire tester ; geste indispensable pour casser les chaînes de transmission du virus et maîtriser l’évolution de l’épidémie." Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes (communiqué)

Pour accueillir les patients, sans suspendre les tests, la Ville mobilisera ses agents le 11 novembre, jour férié, pour délocaliser la totalité du centre  et le réinstaller dans la journée, afin de permettre aux personnels des Laboratoires d’analyse médicale d’être opérationnels dès 9h, jeudi 12 novembre.

Ce nouveau centre permettra d’installer :
  - 2 files de traitement administratif supplémentaires, passant ainsi de 8 à 10 files,
  - 2 lignes de prélèvement supplémentaires passant ainsi de 6 à 8 lignes de   prélèvement.

Cette nouvelle configuration permet d’augmenter la capacité d’accueil à  l’intérieur des locaux dans le respect des gestes barrières. Les laboratoires  restent cependant contraints par la disponibilité du matériel médical et des   réactifs nécessaires à l’analyse des prélèvements effectués.

Les délais de réponse des résultats sous 24 heures seront maintenus par les laboratoires.

Les personnes vulnérables (personnes âgées ou atteintes de handicape)   continueront de bénéficier d’un coupe-file.

Le centre sera ouvert du lundi au samedi de 9h à 17h. Le déménagement du centre sera effectué mercredi 11 novembre. Le centre du   Parnasse fermera mardi 10 à 17h et le centre des Costières ouvrira au jeudi 12 novembre à 9h. 

Adresse du nouveau centre :
  Salle des expositions du Stade des Costières
  123, avenue de Bouvine
  30000 Nîmes
  Tour Nord Ouest du stade – côté Polyclinique

Qui peut se faire tester ?
Restant contingentés par la mise à disposition du matériel médical, les laboratoires continueront d’effectuer les tests prioritaires uniquement :
  - les cas symptomatiques avec suspicion de Covid-19 détenant une prescription   médicale
  - les cas contacts avérés et potentiellement contagieux identifiés par les   autorités sanitaires avec un mail ou SMS de l’Assurance Maladie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess