Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Olivier Véran met en garde face à "une situation à risques"

-
Par , France Bleu

Samedi, 3.602 nouveaux diagnostics positifs ont été enregistrés, selon les autorités sanitaires."Nous sommes dans une situation à risques" face au Covid-19, prévient le ministre de la Santé dans un entretien au Journal du Dimanche.

"Le virus circule quatre fois plus chez les moins de 40 ans que chez les plus de 65 ans" indique Olivier Véran.
"Le virus circule quatre fois plus chez les moins de 40 ans que chez les plus de 65 ans" indique Olivier Véran. © AFP - Pascal GUYOT

L'épidémie "ne s'est jamais arrêtée", rappelle Olivier Véran dans les colonnes du JDD. "Elle a seulement été contrôlée pendant le confinement puis le déconfinement progressif" précise le ministre de la santé. 

Les jeunes pourraient contaminer les plus âgés 

"Le risque, c'est que, après avoir enlevé doucement le couvercle de la casserole, l'eau se remette à bouillir".  "Le virus circule quatre fois plus chez les moins de 40 ans que chez les plus de 65 ans", a indiqué le ministre. Or, a-t-il ajouté, "si la circulation du virus s'accélère encore chez les plus jeunes, ils pourraient contaminer les personnes âgées, qui contractent plus souvent des formes plus graves de la maladie".  Selon le ministre de la Santé "aucun argument scientifique ne vient étayer la théorie d'un virus moins dangereux". "Le Covid qui se propage est le même que celui qui a coûté la vie à 30.000 Français. Seul le profil des malades a changé, plus jeune et donc moins symptomatique"

Des capacités d'accueil suffisantes dans les hôpitaux 

Dans les Bouches-du-Rhône, un des huit départements où le niveau de vulnérabilité est élevé, de nouvelles mesures seront prises rapidement annonce Olivier Véran. Le ministre de la Santé s'est voulu rassurant sur les capacités d'accueil des hôpitaux en affirmant que "nous sommes capables d'accueillir jusqu'à 29.000 malades en réanimation". "On avait eu au total 17.000 passages en réanimation lors de la vague épidémique du printemps", a-t-il rappelé.  Olivier Véran ajoute qu'un reconfinement général n'est pas à l'ordre du jour. Enfin, interrogé sur les masques, il a indiqué que "fin septembre, on aura reconstitué le fameux stock national de masques qui nous a tant manqué".

800.000 morts dans le monde

Selon le dernier comptage effectué par nos confrères de l'AFP à partir de sources officielles, la pandémie de nouveau coronavirus a tué plus de 800.000 personnes dans le monde depuis sa découverte en Chine en décembre. Au total, 800.004 décès ont été recensés sur un peu plus de 23 millions de cas déclarés. L'Amérique latine et les Caraïbes est la région la plus touchée avec 254.897 morts, et plus de la moitié des décès mondiaux du Covid-19 ont été enregistrés dans quatre pays : les Etats-Unis (175.416), le Brésil (113.358), le Mexique (59.610) et l'Inde (55.794). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess