Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Paris et les Bouches-du-Rhône classés en zone active de circulation du virus

Paris et le département des Bouches-du-Rhône sont désormais classés en zone active de circulation du coronavirus ce vendredi. Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, invité sur France Inter ce vendredi, affirme que ces deux départements sont "particulièrement à risque".

Paris et les Bouches-du-Rhône sont passés en zone active du virus ce vendredi.
Paris et les Bouches-du-Rhône sont passés en zone active du virus ce vendredi. © AFP - Fred TANNEAU / AFP

Paris et le département des Bouches-du-Rhône sont désormais classés en zone active de circulation du coronavirus ce vendredi, selon un décret paru au Journal officiel, ce qui permettra aux préfets concernés de prendre des mesures plus restrictives. Les nouveaux cas de contamination montrent une circulation rapide du virus, avec plus de 2.600 nouveaux cas enregistrés en une journée selon les derniers chiffres de la Direction générale de la Santé et 30 nouveaux clusters identifiés.

Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, invité de France Inter ce vendredi matin a rappelé que ces deux zones étaient particulièrement suivies. "Il y a beaucoup de monde, ce sont des zones de densité urbaine, où il y a beaucoup de flux de population et beaucoup de transport", a-t-il expliqué.

Restriction de circulation et fermeture provisoire d'établissements

Le classement des deux agglomérations en zone active du virus permet aux préfets d'interdire la circulation des personnes et des véhicules, ainsi que l'accès aux moyens de transport collectif dans certaines zones, selon la loi du 9 juillet organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire. 

Les autorités peuvent également ordonner la fermeture provisoire d'une ou plusieurs catégories d'établissements recevant du public ainsi que des lieux de réunions, bars ou restaurants notamment.

Le directeur général de la Santé s'inquiète également des indicateurs de circulation du virus, "qui sont particulièrement mauvais". Jérôme Salomon recommande donc toujours de respecter "les outils de la prévention", les gestes barrières notamment, avec "le lavage des mains, la distance minimale d'un mètre et le port du masque t la méfiance envers tout ce qui peut être à risque".

"Il n'est pas question d'attendre les morts", "il faut réagir avant qu'il y ait des morts plusieurs semaines après les premiers cas, les premières hospitalisations, les premiers passages en réanimation", alerte enfin Jérôme Salomon "pour éviter une deuxième vague".

Les derniers chiffres de suivi du coronavirus en France.
Les derniers chiffres de suivi du coronavirus en France. © Visactu - Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess