Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : pas de cas en Corse mais une vigilance accrue

-
Par , France Bleu RCFM

Aucun malade porteur du Covid-19 n’a été recensé dans l’île pour le moment mais les autorités se préparent. Les enfants revenant de zones à risque sont invités à ne pas se rendre en classe.

Coronavirus : les mesures prises en Corse
Coronavirus : les mesures prises en Corse © Radio France - francebleu

La France est donc désormais au stade 2 en ce qui concerne les mesures à prendre pour lutter contre la propagation du Coronavirus. Le stade 1 consistait à ralentir l’arrivée du virus sur le territoire national, le stade 2 indique que le virus est désormais présent et qu’il circule dans quelques territoires, appelés des clusters. 

Conséquences, toutes les manifestations regroupant plus de 5000 personnes doivent être annulées et les mesures strictes de confinement ne sont plus recommandées. 

La Corse va, pour sa part, bénéficier de mesures territorialisées. Le virus n’est pas présent sur l’île à l’heure où nous écrivons ces lignes, les sept cas « possibles » recensés samedi ont été testés négatifs. L’éviction des élèves, professeurs et personnels de l’Education nationale, ayant séjourné dans des zones à risque, reste donc d’actualité pour une durée de quatorze jours à compter de leur retour sur le territoire. Cela représente à ce jour quelques dizaines de personnes. 

L’académie de Corse affirme que tout sera mis en place afin de garder le lien entre les élèves et leur classe, notamment grâce au numérique. 

Le préfet de région Franck Robine a lui rappelé que les parents devant garder leur enfant à la maison pourront bénéficier d’une autorisation exceptionnelle pour ne pas se rendre à leur travail. 

Les hôpitaux insulaires ont mis en place un accueil spécifique pour les patients « à risque », voire pour d’éventuels malades.  Les deux hôpitaux ont désormais des lits et des chambres dédiés, ils sont également en capacité d’effectuer eux-mêmes les prélèvements. Pour le moment les analyses sont toujours envoyées à Marseille mais elles devraient pouvoir être traitées sur place dès la fin de semaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu