Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : pas lieu de vacciner systématiquement les personnes déjà contaminées selon le HAS

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Dans un communiqué de presse publié vendredi soir, la Haute autorité de santé précise ses recommandations au sujet de la vaccination contre le coronavirus en France. Elle estime notamment qu'il n'y a pas lieu de vacciner systématiquement les personnes déjà contaminées par le Covid-19.

Il n'y a pas lieu de vacciner les Français déjà contaminés par le coronavirus, selon la Haute autorité de santé (illustration).
Il n'y a pas lieu de vacciner les Français déjà contaminés par le coronavirus, selon la Haute autorité de santé (illustration). © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Il n'est pas nécessaire de vacciner les personnes déjà contaminées par le coronavirus, même si rien ne s'y oppose si elles le souhaitent : c'est une des précisions apportées par la Haute autorité de santé vendredi soir dans un communiqué de presse. Cette déclaration vient à la suite des recommandations de la HAS le 30 novembre dernier pour la future campagne de vaccination contre le Covid-19. 

"Le constat scientifique est le suivant : à ce jour les données ne permettent pas de savoir s’il y a un bénéfice à vacciner les personnes qui ont déjà été infectées par le SARS-CoV-2", indique la haute autorité. D’un autre côté, les données dont on dispose avec un recul moyen de trois mois montrent qu’il n’y a pas d’effet indésirable grave particulier lorsqu’une personne ayant déjà eu la Covid-19 se fait vacciner". 

Elle en conclut donc que rien ne s'oppose à une telle vaccination, si une personne contaminée le souhaite, "à l'issue d'une décision partagée avec le médecin".

La HAS ne recommande pas la réalisation d’une sérologie pour appuyer la décision de vaccination "car une sérologie ne permet pas d’attester d’une immunité face au virus". Mais elle estime nécessaire que les personnes contact d’un cas "se fassent tester pour confirmer ou infirmer une infection à la Covid-19 avant d’envisager une vaccination".

Des précisions sur les populations prioritaires

Par ailleurs, la Haute autorité de santé confirme sa recommandation de vacciner en priorité les personnes âgées dépendantes en Ehpad et les résidents âgés en établissement collectif. Elle précise que les soins de suite et de réadaptation ne sont pas concernés dans cette phase 1 de la campagne de vaccination, tout comme les personnes en situation de handicap hébergées dans des établissements et ne présentant pas de comorbidité ou d'âge élevé.

L'instance confirme aussi que les personnes atteintes de trisomie 21 sont considérées comme prioritaires "pour la vaccination de la même manière que pour les autres patients ayant des comorbidités à risque".

Quelle conduite tenir pour protéger les femmes enceintes ? La HAS n’a pas inclus les femmes enceintes dans les populations à vacciner en priorité dans ses recommandations publiées le 30 novembre "en raison de l’absence de données sur cette population – exclue des essais cliniques". De plus, les recommandations nationales étrangères (notamment anglaises) identifiées à ce stade "ne recommandent pas la vaccination pendant la grossesse". 

Les premières vaccinations contre le Covid-19 interviendront "dès la dernière semaine de décembre", pas avant "la fin du printemps" pour la population non prioritaire, a annoncé le Premier ministre Jean Castex mercredi dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess