Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Pass sanitaire, restrictions locales, vaccination : ce qu'il faut retenir de l'intervention de Jean Castex

- Mis à jour le
Par

Le Premier ministre Jean Castex, invité du journal de 13h de TF1, est revenu sur les conditions d'application du pass sanitaire qui entre en vigueur ce mercredi, alors que le pays est "dans une flambée épidémique". Il a confirmé que la France était dans la "quatrième vague" de l'épidémie.

Le Premier ministre Jean Castex sur le plateau du journal de 13h de TF1. Le Premier ministre Jean Castex sur le plateau du journal de 13h de TF1.
Le Premier ministre Jean Castex sur le plateau du journal de 13h de TF1. © AFP - Ludovic MARIN

Le Premier ministre Jean Castex était l'invité du journal de 13h de TF1 ce mercredi midi. Il a martelé que la France est "dans la quatrième vague" et que le pays est "dans une flambée épidémique". "Le variant delta est bien là, il est majoritaire", a développé le chef du gouvernement. Il a précisé aussi que 96% des 18.000 personnes testées positives lundi "n'étaient pas vaccinées", ajoutant que le nombre de contaminations avait bondi de 140% en une semaine.

Publicité
Logo France Bleu

Des restrictions possibles localement

"Nous devons réagir", a insisté Jean Castex, alors que le pass sanitaire devient obligatoire ce mercredi pour assister à des événements dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Des "mesures de freinages fortes" peuvent être prises localement par les préfets si l'épidémie s'aggrave, comme la fermeture des établissements recevant du public à 23 heures, ou l'obligation du port du masque en extérieur. Le département des Pyrénées-Orientales a été l'un des premiers à l'avoir fait , dès le 17 juillet, face à une propagation exponentielle du virus. Le taux d'incidence est de 372 cas pour 100.000 habitants dans ce territoire, alors que le seuil d'alerte est de 50 cas pour 100.000 habitants.

Contrôler le pass sanitaire, mais pas l'identité

"Tous les établissements recevant du public, en particulier les restaurateurs et cafetiers, seront responsables du contrôle" du pass sanitaire, mais pas de l'identité des clients qui se fera de "façon aléatoire" par les forces de l'ordre, a annoncé le chef du gouvernement. "Ce n'est pas de leur responsabilité", dit-il. Cela concerne donc les cinémas et musées dès ce mercredi, puis les cafés et restaurants à partir de mois d'août. Après une semaine de "pédagogie" pour les établissements concernés, viendra "le temps des sanctions", a-t-il ajouté.

Pass sanitaire : comment l'obtenir ? © Visactu

Pas de pass sanitaire dans les établissements scolaires à la rentrée

Le Premier ministre a ajouté qu'il n'y aurait pas besoin du pass sanitaire pour accéder aux établissements scolaires à la rentrée. Jean Castex prévoit de "mettre le paquet dans les collèges et dans les lycées pour vacciner tous les enfants de 12-17 ans". Des campagnes de vaccination seront organisées au sein même des établissements. Les enseignants pourront également en bénéficier. 

Cinq millions de rendez-vous ouverts dans les 15 jours

Au sujet de la campagne de vaccination, le Premier ministre a annoncé l'ouverture de cinq millions de rendez-vous "dans les 15 jours". Le gouvernement vise 50 millions de primo-vaccinés d'ici la fin du mois d'août.

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu