Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : plus de 500.000 injections de vaccin en trois jours indique le gouvernement

-
Par , France Bleu

Le premier ministre Jean Castex annonce ce dimanche soir que plus de 500.000 vaccinations contre le coronavirus ont eu lieu depuis vendredi en France. Mais en parallèle, la situation sanitaire reste à un niveau critique.

Vaccination avec AstraZeneca [photo d'illustration].
Vaccination avec AstraZeneca [photo d'illustration]. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Plus d'un demi-million de vaccinations ont eu lieu depuis vendredi en France annonce ce dimanche soir le premier ministre Jean Castex. Le gouvernement avait promis une accélération de la campagne vaccinale ce week-end et indique qu'elle se poursuivra dans les prochains jours. Depuis le 26 décembre, 3.772.579 personnes ont reçu une première injection de vaccin, selon les données publiées par Santé publique France dimanche. Parmi elles, 1.920.395 personnes ont reçu la deuxième dose du vaccin. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"A chaque fois qu'un vaccin est disponible sur notre territoire, il faut qu'un Français soit vacciné, que ce soit le lundi, le dimanche, il faut que les vaccins puissent être proposés le plus vite possible", a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran après avoir visité deux centres de vaccinations à Tourcoing (Nord). Alors que les livraisons de vaccins vont continuer d'augmenter, l'organisation des centres de vaccination - en taille et nombre - sera "adaptée" en conséquence, a-t-il indiqué. Il y a d'ailleurs eu plus de vaccinations qu'espéré ce week-end dans le Nord et le Pas-de-Calais avec 20.000 injections réalisées.

La campagne vaccinale s'est aussi accélérée à Nice où le maire LR de Nice Christian Estrosi a salué "une prouesse logistique" avec la vaccination sur la métropole de 12.800 personnes ce week-end.

Tant à Nice que dans le Dunkerquois, les autorités vont devoir trancher sur une reconduction ou non des confinements imposés pour deux week-end. Pour ce qui est du Pas-de-Calais, le ministre de la Santé a justifié les quatre week-end de confinement en mars par une "tendance épidémique élevée" associée à une "tension hospitalière et en réanimation au même niveau qu’au cours de la deuxième vague". "En Seine-Saint-Denis, le taux d'occupation hospitalier est un peu différent (…) et il y a la réalité territoriale. Si vous confinez la Seine-Saint-Denis, vous confinez l'Ile de France", a-t-il affirmé en réponse aux critiques sur un traitement discriminatoire infligé au Pas-de-Calais.

Le nombre de patients en réanimation au plus haut depuis novembre

En parallèle, la situation sanitaire reste à un niveau critique. Le nombre de malades du Covid-19 en réanimation a nettement augmenté dimanche, atteignant 3.743 patients contre 3.689 la veille. C'est le plus haut niveau enregistré depuis fin novembre, selon les données de Santé publique France. Descendu sous la barre des 2.600 début janvier, cet indicateur n'a cessé de monter depuis. Il reste loin du pic de la deuxième vague de l'automne (4.900 mi-novembre) et surtout de la première vague au printemps (7.000 début avril) mais ce niveau pèse sur les hôpitaux.

Par ailleurs, 24.818 au total sont hospitalisées à cause du coronavirus. Enfin, Santé publique France fait état de 21.825 nouvelles contaminations, portant le total à 3,904 millions de cas depuis le début de l'épidémie. Au total, plus de 88.000 personnes sont décédées en France.

Les chiffres clés de l'épidémie en France au 7 mars 2021.
Les chiffres clés de l'épidémie en France au 7 mars 2021. © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess