Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : plus des trois quarts des Français favorables à un déconfinement par région

-
Par , France Bleu

Alors que le gouvernement maintient son objectif de déconfiner progressivement le pays à partir du 3 mai, plus des trois quarts des Français se disent favorables à un déconfinement progressif par région. C'est ce qu'indique un sondage Odoxa-Backbone pour franceinfo et le Figaro ce jeudi.

Devant une brasserie, à Bordeaux.
Devant une brasserie, à Bordeaux. © AFP - Valentino Belloni/Hans Lucas

Alors que la limite de déplacement des 10 km doit être levée le 3 mai prochain, plus des trois quarts de Français, 77%, sont favorables à un déconfinement progressif par région. C'est ce qui ressort du sondage Odoxa-Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro, publié ce jeudi.

Ce jeudi soir, le Premier ministre Jean Castex doit confirmer plusieurs mesures, notamment le protocole sanitaire pour la rentrée des classes à partir du 26 avril. Mais c'est Emmanuel Macron qui devrait annoncer les modalités de la sortie de crise, d'ici la première semaine de mai. Le gouvernement a évoqué des "adaptations territoriales", sans plus de précisions.

Le déconfinement par territoires plébiscité, même dans les régions les plus touchées 

Le déconfinement territorialisé est en tout cas largement plébiscité par la population. Dans le détail, près de la moitié des personnes interrogées y est plutôt favorable (47%), et trois Français sur dix (30%) disent même y être très favorables. 
 

Ce sont les régions qui pourraient bénéficier les premières de ce déconfinement progressif qui privilégient le plus cette option. 87% des habitants du quart nord-ouest de la France, et notamment de Bretagne, approuvent cette option. Mais les territoires où la situation reste la plus critique, et qui ne feraient pas partie des premiers déconfinés, y sont aussi favorables. C'est le cas de l'Île-de-France : 77% des Franciliens plaident pour un déconfinement territorialisé. 
 

Six Français sur dix ne font pas confiance au gouvernement pour réussir le déconfinement

Mais pour mener à bien ce déconfinement, les Français affichent toujours une grande défiance envers le gouvernement. 

D'après le sondage, six personnes interrogées sur dix (61%) ne font pas confiance à l'exécutif pour le réussir. A noter que la défiance reste la même qu'il y a un an : le 23 avril 2020, les Français étaient tout aussi nombreux (62%) à ne pas faire confiance au gouvernement pour conduire efficacement le premier déconfinement.

Toutes les sensibilités politiques hormis LREM sont sceptiques 

Cette défiance transcende presque toutes les sensibilités politiques. En dehors des sympathisant LREM, qui croient largement (83%) en la capacité de Jean Castex et de ses ministres à mener à bien le déconfinement, toute l'opposition est très sceptique.

Ainsi, 56% des proches du PSet 59% des sympathisants des Républicains doutent. Les deux tiers dessympathisants EELV (67%) affichent également leurs réserves. Enfin, sept Insoumis sur dix (72%) et plus des trois quarts des proches du RN (77%) n'apportent aucun crédit au gouvernement dans sa capacité à conduire efficacement le déconfinement.

Cette enquête Odoxa-Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro a été réalisée par Internet les 21 et 22 avril 2021, sur un échantillon de 1.005 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess