Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : port du masque obligatoire sur les marchés de sept communes de Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les maires de Vaucluse sont de plus en plus nombreux à prendre des arrêtés pour rendre obligatoire le port du masque à l'extérieur et notamment sur les marchés. A Sorgues et à Apt ce week-end, c'était les premiers jours d'application du dispositif.

Dans les allées bondées du marché à Sorgues, il est impossible de respecter la distanciation
Dans les allées bondées du marché à Sorgues, il est impossible de respecter la distanciation © Radio France - Isabelle Gaudin

Près de deux Français sur trois se disent favorables au port du masque à l'extérieur. C'est le résultat d'un sondage Ifop pour le JDD ce dimanche. Dans le Vaucluse, les communes sont de plus en plus nombreuses à prendre des arrêtés pour rendre obligatoire le port du masque à l'extérieur et notamment sur les marchés.

Les allées bondées des marchés et les zones touristiques ciblées

C'est le cas notamment dans des zones touristiques où les distanciations sont difficiles à respecter en ce moment, comme à Carpentras, le Thor, Bollène, Sainte-Cécile-les-Vignes, Bédoin, Apt et Sorgues.

Le marché de Sorgues est un marché important, il compte 160 stands. Ce dimanche, c'était le premier jour d'application de l'arrêté du maire. A chaque entrée du marché, un grand panneau était là pour rappeler que le port du masque est obligatoire. Dans les allées bondées, la majorité des locaux et des vacanciers en avaient un.  

L'annonce du port du masque obligatoire a eu un accueil mitigé
L'annonce du port du masque obligatoire a eu un accueil mitigé © Radio France - Isabelle Gaudin

Des masques souvent mal portés

Des masques oui, mais souvent mal portés, sous le nez ou carrément sous le menton. Joël Salagado est responsable des placiers à Sorgues et il nous confiait combien ce n'était pas simple d'obliger les gens à porter le masque et surtout à bien le porter. 

Pourtant chez beaucoup de clients, comme Cathy, c'est une évidence : "Je le porte dès que je sors et dès qu'il y a du monde dans la rue. Je ne comprends pas ceux qui n'en portent pas, regardez autour de nous, certains n'en ont pas alors que c'est obligatoire. C'est pour se protéger et protéger les autres. Il faudrait les rendre obligatoire partout."

La police municipale fait respecter l’arrêté de port du masque obligatoire, dimanche prochain, le PV sera de 135 euros
La police municipale fait respecter l’arrêté de port du masque obligatoire, dimanche prochain, le PV sera de 135 euros © Radio France - Isabelle Gaudin

Une journée de prévention avant de verbaliser

Dans les allées du marché, les policiers municipaux font un rappel à l'ordre quand ils croisent des personnes qui n'ont pas de masque ou qui le portent mal. Dimanche prochain, ce ne sera plus de l'avertissement, on passera à la verbalisation avec un PV de 135 euros. 

A Apt, la maire Dominique Santoni, a pris un arrêté plus large puisqu'il rend obligatoire le masque sur les marchés de la commune mais aussi dans toutes manifestations avec une importante concentration de monde.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess