Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : premières vaccinations en Pays basque intérieur

-
Par , France Bleu Pays Basque

Après l'hôpital de Bayonne, l'Etablissement Public de Santé Garazi et l'hôpital de Saint-Palais ont ouvert à leur tour chacun un centre de vaccination contre la Covid-19. Pour l'instant, seuls les professionnels de santé sont concernés.

A l'hôpital de Saint-Palais, les premières vaccinations ont débuté le vendredi 7 janvier
A l'hôpital de Saint-Palais, les premières vaccinations ont débuté le vendredi 7 janvier © Radio France - Andde Irosbehere

La vaccination contre la Covid-19 se délocalise en Pays basque. En lien avec le Centre Hospitalier de la Côte Basque auquel ils sont rattachés, l'hôpital de Saint-Palais et l'Etablissement Public de Santé Garazi à Ispoure viennent à leur tour d'ouvrir chacun un centre. "Il s'agit de rendre plus rapide et plus accessible la vaccination à tous les professionnels de santé", souligne Stéphanie Cohort, directrice déléguée de l'hôpital de Saint-Palais.

Avec les résidents d'EHPAD les professionnels de santé sont en effet pour l'instant prioritaires, comme partout ailleurs : ceux qui ont plus de 50 ans, ou ceux présentant un facteur de comorbidité. A l'hôpital de Saint-Palais, où les premières injections ont démarré vendredi dernier, la campagne s'adresse au personnel de l'établissement, mais aussi aux professionnels de santé libéraux, aux professionnels des structures médico-sociales, aux aides à domicile ainsi qu'aux pompiers. 

L'hôpital de Bayonne, qui a lancé il y a tout juste une semaine les premières vaccinations, approvisionne régulièrement l'établissement en fonction des besoins. Pour l'instant, une cinquantaine de doses ont été administrées. Parmi le personnel concerné au sein de l'hôpital, quasiment tous ont accepté de se faire vacciner.

Stéphanie Cohort, directrice déléguée de l'hôpital de Saint-Palais

Les injections sont assurées par une équipe médicale de l'établissement, mais l'hôpital de Saint-Palais compte prochainement associer les professionnels libéraux du territoire d'Amikuze pour mener ces vaccinations.

"On ne peut pas remettre en question une politique de santé qui a fait ses preuves"

Gynécologue exerçant à l'hôpital de Saint-Palais depuis 40 ans, le docteur Jean Hurmic a reçu une première dose ce mardi. "Complètement indolore" précise-t-il, lui qui se montre particulièrement agacé par les anti-vaccins. "Il y a des gens, opposés à la vaccination pour des raisons que je ne discute pas, qui font un prosélytisme malsain pour empêcher la population de se faire vacciner. Ça me heurte énormément en tant que médecin. La vaccination, ce n'est pas dangereux. Depuis qu'elle existe, elle a sauvé des millions de gens dans le monde. On ne peut pas remettre en question une politique de santé qui a fait ses preuves."

Le docteur Jean Hurmic déplore "un prosélytisme malsain pour empêcher la population de se faire vacciner"

La vaccination se poursuit par ailleurs dans les différents établissements du groupement hospitalier Navarre Côte basque, et va s’accélèrer, puisque d'autres EHPAD hors GH mais aussi des cliniques ont commencé à être livrés : c'est le cas de Belharra, Aguiléra ou encore de la clinique de Saint-Jean-de-Luz. D'ici ce week-end selon les estimations de l'hôpital de Bayonne, le cap des 2000 vaccinations devrait être dépassé au Pays basque. Pour rappel près de 5000 doses ont été livrées à l'établissement la semaine dernière.

A l'hôpital de Saint-Palais, deux salles de consultation ont été mises à disposition pour la vaccination contre le coronavirus
A l'hôpital de Saint-Palais, deux salles de consultation ont été mises à disposition pour la vaccination contre le coronavirus © Radio France - Andde Irosbehere
Choix de la station

À venir dansDanssecondess