Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Coronavirus : près de 50 personnes testées positives en un mois dans le Territoire de Belfort

Sur les 3.000 tests de dépistage pratiqués dans le Territoire de Belfort depuis le 11 mai, une cinquantaine se sont révélés positifs, indique l'ARS. Le premier bilan est encourageant.

Un test de dépistage au cabinet de biologie médicale de Trévenans.
Un test de dépistage au cabinet de biologie médicale de Trévenans. © Maxppp - Mickaël DESPREZ

Après plus d'un mois de déconfinement, où en est la circulation du virus dans le Nord Franche-Comté, l'une des zones où le Covid-19 a été très présent ? Selon les données recueillies par France Bleu Belfort Montbéliard auprès de l'ARS, l’Agence régionale de santé, les premiers éléments sont plutôt rassurants.

3.000 tests pratiqués dans le Territoire

Depuis le 11 mai, dans le Territoire de Belfort, ce sont un peu plus de 3.000 tests de dépistage qui ont été pratiqués sur la population terrifortaine (3.063 tests précisément). Et le bilan est encourageant, puisqu’il n’y a que très peu de résultats positifs : 47 au total en plus d’un mois, et aucun "cluster" à déplorer (voir explications en bas de page).

25 signalements de situation collective

L'ARS appelle toutefois à la prudence. Depuis le 11 mai, l'Agence a été saisie à 25 reprises pour détecter de possibles nouveaux cas autour de personnes contaminées, notamment au Centre d'Hébergement et de Soins de Longue Durée (CHSLD) Le Chênois de Bavilliers.

Selon nos informations, un agent du Chênois a été testé positif au coronavirus, bien qu'il ne présentait aucun symptôme de la maladie. Il a été placé en confinement à son domicile par précaution. La direction de l'Hôpital Nord Franche-Comté, qui gère l'établissement, se veut rassurante.

"Il n'y a plus, à l'heure actuelle, aucun patient positif" à l'Ehpad du Chênois, assurait ce vendredi la direction de l'Hôpital, contactée par France Bleu Belfort Montbéliard. Depuis le début de la crise, plusieurs décès de résidents sont à déplorer au Chênois, mais on en ignore le nombre exact.

Aucun regroupement de cas préoccupant (ARS)

Dans son bilan, de manière plus générale, l'ARS précise que depuis le 11 mai, "aucun regroupement de cas préoccupant" n'a été observé dans le Territoire de Belfort. Chacun reste toutefois appelé à "ne pas baisser la garde, appliquer les gestes de prévention et les mesures de distanciation".

Que se passe-t-il en cas de cas suspects ?

  • Le terme de "cluster" désigne la survenue de plusieurs cas dans une même unité de temps et de lieu, et recouvre une très large diversité de situations. Il peut s'agir de situations en collectivité ou impliquant potentiellement plus de 10 personnes, avec des cas avérés ou parfois de simples suspicions de cas.
  • "On trouve ce type de situations dans tous les départements de la région, pour certaines antérieures au 11 mai", indique l'ARS. "Ces situations concernent essentiellement des établissements de santé, des établissements médico-sociaux, des établissements scolaires, ou encore des lieux d’hébergement à caractère social".
  • "A chaque fois, la stratégie consiste à identifier, tester et isoler les personnes infectées, ou susceptibles de l’être, afin d’interrompre les chaînes de transmission du virus à partir de ces situations", explique encore l'ARS.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu