Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : "Aucun cas avéré" au CHRU de Nancy

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine

La direction du CHRU de Nancy se voulait rassurante ce mardi soir peu avant minuit. A ce stade, aucun cas de coronavirus n'est avéré. Quatre patients hospitalisés ont subi des tests. En attendant les résultats, leur état n'inspirait pas d'inquiétude particulière.

Le CHU de Nancy.
Le CHU de Nancy. © AFP - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Le directeur du CHRU de Nancy a, pour France Bleu Sud Lorraine, fait le point de la situation ce mardi soir en fin de soirée sur les cas avérés ou suspects de coronavirus. "A ce stade il n'y a aucun cas avéré ", précise Bernard Dupont par SMS. 

Sur la quinzaine de personnes inquiètes d'avoir des symptômes ressemblant au coronavirus, six ont été hospitalisées. Deux d'entre elles dont les tests ont été négatifs restent sous surveillance pour d'autres causes. Les quatre autres attendaient encore ce mardi soir à minuit leurs résultats d'analyses "sans gravité particulière" tenait à préciser la direction de l’hôpital. 

"En permanence, on reçoit des patients, on fait des tests et on les libère au fur et à mesure", précise sur France Bleu Lorraine mercredi matin Christian Rabaud, président de la commission médicale d’établissement du CHRU. L'établissement lorrain met en place ce mercredi une structure d'accueil et de dépistage spécifique coronavirus.

Les services médicaux de l'établissement nancéien précisent que toute personne présentant des symptômes doit faire appel au 15, un médecin évalue ensuite la nécessité de l'orienter ou non vers le service des maladies infectieuses du CHRU pour subir une recherche virologique afin de confirmer si le cas est négatif ou positif. Depuis le début de la semaine, plusieurs patients ont bénéficié de cette prise en charge. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu