Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : quelles mesures peuvent prendre les préfets à Paris et dans les Bouches-du-Rhône ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris, France Bleu Provence

Ce vendredi, Paris et les Bouches-du-Rhône ont été classés en zone active de circulation du coronavirus. Cela permet aux préfets concernés de prendre des mesures plus restrictives. Mais quelles sont ces mesures ? France Bleu fait le point.

Paris et les Bouches-du-Rhône sont désormais classés en zone de circulation active du coronavirus.
Paris et les Bouches-du-Rhône sont désormais classés en zone de circulation active du coronavirus. © Maxppp - Delphine Goldsztejn

Paris et les Bouches-du-Rhône sont désormais considérés comme des zones actives de circulation du Covid-19. Selon Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, les deux territoires sont "particulièrement à risque". Dans la capitale, comme à Marseille, le port du masque est obligatoire dans plusieurs quartiers des deux villes.

Et, comme l'indique un décret publié le 10 juillet dernier, les préfets peuvent désormais prendre des mesures plus restrictives afin de limiter la propagation du virus. Alors à quoi faut-il s'attendre ? On fait le point.

Une fermeture provisoire des bars, restaurants et bibliothèques

Dans les parties du territoire dans lesquelles est constatée une circulation active du virus, le préfet de département peut "fermer provisoirement une ou plusieurs catégories d'établissements recevant du public ainsi que des lieux de réunions, ou y réglementer l'accueil du public", explique le décret. 

Cette mesure pourrait ainsi concerner les restaurants et les bars, les bibliothèques, les musées ou encore les salles de spectacles et les magasins. 

Une restriction de la circulation

Le préfet peut également "interdire les déplacements de personnes" dans un rayon de 100 kilomètres autour de leur domicile, ou au-delà du département concerné. Mais le décret précise bien qu'il pourra y avoir des exceptions, comme pour les trajets domicile-travail, les déplacements pour consultation de santé ne pouvant être assurée à distance, les déménagements ou encore les déplacements pour motif familial impérieux.

Le texte indique également, en cas de mise en place de cette mesure, que les personnes qui souhaitent bénéficier de l'une de ces exceptions, devront se munir "d'un document leur permettant de justifier" leur déplacement. Cela n'est pas sans rappeler ce que nous avons vécu durant le confinement.

Une interdiction des marchés

Si le territoire est considéré comme une zone active de circulation du virus, les autorités peuvent aussi interdire la tenue des marchés, couverts ou non et quel qu'en soit l'objet. "Toutefois, le préfet de département peut, après avis du maire, accorder une autorisation d'ouverture des marchés alimentaires qui répondent à un besoin d'approvisionnement de la population si les conditions de leur organisation ainsi que les contrôles" le permettent, souligne le décret.

Une limitation des rassemblements

Le décret du 10 juillet dernier permet également aux préfets d'"interdire, réglementer ou restreindre les rassemblements ou réunions au sein des établissements de culte" à l'exception des cérémonies funéraires.

Vendredi soir, la préfecture de Paris a déjà annoncé que les rassemblements et manifestations de plus de 10 personnes seraient interdits si les gestes barrières ne peuvent être garantis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess