Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

INFOGRAPHIES - Âge, régions, comorbidités : qui sont les 100.000 victimes de l'épidémie de coronavirus ?

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

La France a officiellement dépassé, ce jeudi, le cap des 100.000 morts du coronavirus. Derrière ce chiffre, plusieurs réalités : les victimes sont souvent âgées et avec des comorbidités. Le virus tue davantage d'hommes que de femmes, et les régions de l'Ouest sont moins touchées que les autres.

: A l'hôpital de Libourne, en novembre 2020.
: A l'hôpital de Libourne, en novembre 2020. © AFP - Philippe LOPEZ

La France a passé, ce jeudi, le cap des 100.000 morts de l'épidémie de coronavirus. Qu'y a-t-il derrière ce chiffre impressionnant ? Les données de Santé publique France révèlent que les victimes qui ne survivent pas au virus sont souvent âgées et atteintes de comorbidités. Depuis le début de l'épidémie, les régions de l'Ouest ont été moins touchées par le virus, alors que l'Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et le Grand Est sont plus endeuillées.

84% des morts à l'hôpital avaient plus de 70 ans, 95% plus de 60 ans 

D'après les chiffres de Santé publique France, les personnes âgées sont donc les premières victimes de l’épidémie. Parmi les décès comptabilisés à l'hôpital, 84% avaient plus de 70 ans, et 95% avaient plus de 60 ans.

Les chiffres montrent aussi que seulement douze personnes de moins de 20 ans ont succombé au Covid-19 depuis le début de l'épidémie. On note tout de même 209 décès chez les trentenaires, et près de 700 chez les personnes de 40 à 50 ans.

Les maisons de retraites concentrent un quart des décès

La surreprésentation des personnes âgées dans le nombre de victimes de l'épidémie se reflète dans les chiffres des Ehpad : à eux seuls, les pensionnaires des maisons de retraite représentent 26% des décès attribués au Covid-19, avec 26.145 morts. Les décès à l'hôpital représentent 74% des morts, avec 73.632 décès. 

Les comorbidités en cause 

La plupart des victimes du Covid avaient également des facteurs de risques, des comorbidités, renseigne Le Monde. Sur les 43.000 certificats de décès attribués au Covid-19, 65 % mettaient en évidence des pathologies ou des risques existants avant qu'ils ne contractent le Covid 19. Les plus souvent cités sont l’hypertension artérielle et les pathologies cardiaques.

L'Île-de-France la plus touchée, devant Auvergne-Rhône-Alpes et le Grand Est

L'Île-de-France est la région la plus endeuillée par le Covid-19, avec 17.780 décès. Derrière, on trouve la région Rhône-Alpes-Auvergne, avec 10.438 décès, puis le Grand Est, avec 9.243 décès depuis le début de l'épidémie. Les régions de l'Ouest (Bretagne, Pays de la Loire et Normandie) sont moins touchées par les décès, tout comme le Sud Ouest.

Les hommes davantage victimes que les femmes

Depuis le début de l'épidémie, les hommes succombent plus fréquemment au virus que les femmes. Ils représentent 58% des décès à l’hôpital, contre 42% pour les femmes, et 55 % des certificats électroniques de décès avec une mention de Covid-19 depuis mars 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess