Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : retour sur la campagne de dépistage régionale en Savoie et en Haute-Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Selon les chiffres présentés ce mercredi par la Région, près de 85 000 savoyards et haut-savoyards se sont rendus dans des centres de dépistage ouverts pour la campagne de tests lancée mi-décembre, avant Noël. La Haute-Savoie présente le plus fort taux de retour de tests positifs au coronavirus.

Un centre de dépistage ouvert par la Région, ici devant la gare de Chambéry Challes-les-Eaux
Un centre de dépistage ouvert par la Région, ici devant la gare de Chambéry Challes-les-Eaux © Radio France - Damien Triomphe

La campagne de dépistage massif du coronavirus menée par la région Auvergne-Rhône-Alpes s'est officiellement achevée ce mercredi 23 décembre, même si de nombreux centres vont continuer à fonctionner encore quelques jours.

"Première leçon de la campagne, à ce stade, sur les données partielles qu'on a et qui devront être affinées, c'est un net atterrissage à la baisse sur le Rhône, Lyon et la Savoie" expose Laurent Wauquiez, le président d'Auvergne-Rhône-Alpes. Sur les près de 38 000 tests réalisés en Savoie, 3,5% des tests sont revenus positifs pour le moment. Un taux plus bas que la moyenne régionale, à 4,1%, qui tranche avec la situation épidémique qui frappait le département ces dernières semaines ; des données qui doivent être relativisées, puisqu'un peu plus de 8% de la population totale est venu se faire dépister, des volontaires bien souvent asymptomatiques.

5,2% des tests positifs en Haute-Savoie, le pourcentage le plus haut de la région

Selon Laurent Wauquiez, se basant toujours sur les résultats partiels de la campagne, "on voit clairement l'impact de la Suisse sur notre région. Avec notamment sur la Haute-Savoie un impact fort des jonctions avec Genève, qui est l'un des territoires les plus touchés d'Europe. Et là, ça apparaît nettement".  Avec 5,2% de tests positifs revenus, la Haute-Savoie présente le plus fort pourcentage des départements d'Auvergne-Rhône-Alpes, devant l'Isère, avec 4,8%.

Mais le président de Région insiste : ce ne sont que des données partielles, les résultats ne sont pas tous connus. De plus, les dépistages ont été effectués sur la base du volontariat, et 46 500 personnes ont été testées en Haute-Savoie, sur les plus de 800 000 habitants du département. Toutefois, cette particularité haut-savoyarde se retrouve lorsqu'on observe les derniers taux de positivité relevés par le Ministère de la Santé pour le département.

Pas un bilan statistique de l'épidémie

Les différents acteurs de l'opération rappelle de ne pas se méprendre sur le premier bilan dressé ce mercredi. "Je ne pense pas que cette opération a été faite pour dresser un bilan statistique" estime Matthieu Cristiani, le responsable de la Sécurité Civile en Savoie, mais plus "pour rassurer la population". Il a coordonné le centre de dépistage place de l'hôtel de ville, à Chambéry. Pour lui, et c'est le vrai point positif de l'opération, "c'est pour créer un climat de sérénité" pour les fêtes. Certaines familles se sont entièrement faites tester dans son centre, avant de s'auto-isoler la veille et l'avant-veille des fêtes, pour éviter toute contagion.

"Il faut continuer à limiter les personnes autour d'une table, à bien respecter les gestes barrière. Ce n'est pas parce qu'on est négatif un jour qu'on le sera le lendemain." - Matthieu Cristiani, responsable de la Sécurité Civile en Savoie

_"On teste toute personne le désirant, forcément on est en-deçà de la réalité statistique des dernières semaines_, puisque la plupart des gens se faisait tester s'ils avaient des symptômes. Nous, on n'a pas ciblé une population covid" explique Matthieu Cristiani. Sur les cinq jours d'opération menée place de l'hôtel de ville à Chambéry, "920 tests PCR ont été réalisés lundi et mardi, et 1011 tests antigéniques les trois jours précédents" détaille-t-il. Une quinzaine de cas positifs ont été relevés sur ces derniers, les résultats des tests PCR n'étant pas encore remontés. L'organisateur salue le travail de la vingtaine de personnels de la protection civile et de santé mobilisés pour l'opération.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La conseillère régionale de la majorité Astrid Baud-Roche a piloté l'opération sur l'agglomération de Thonon et la communauté de communes du Haut-Chablais, en Haute-Savoie. Elle balaye les critiques. "Il y avait une demande. On peut le faire. Si on peut apporter des plus qui peuvent rassurer nos habitants, protéger nos habitants, faisons-le" insiste-t-elle. Sur les plus de 2 600 tests réalisés dans les centres sur sa zone, 87 cas ont été relevés positifs. "Les personnes étaient asymptomatiques. On se dit qu'on a évité potentiellement des contaminations, en famille ou entre amis" lance Astrid Baud-Roche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess