Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : sept foyers épidémiques identifiés en Normandie, un indicateur toujours en rouge

Sept "clusters" sont toujours actifs en Normandie selon le dernier bilan de l'ARS, ce mardi. Et si la région reste en vert sur la carte du déconfinement, l'indicateur R0 est maintenu en rouge.

L'ARS identifié sept "clusters" en Normandie et, par conséquent, maintient son indicateur R0 en rouge (illustration).
L'ARS identifié sept "clusters" en Normandie et, par conséquent, maintient son indicateur R0 en rouge (illustration). © Radio France - Alexandre Berthaud

Après la découverte de plusieurs foyers épidémiques sur la rive gauche de l'agglomération rouennaise (Seine-Maritime) il y a une semaine, l'Agence régionale de santé a actualisé, ce mardi soir, son bilan de l'épidémie de coronavirus en Normandie. L'ARS a identifié sept de ces "clusters" et, par conséquent, maintient son indicateur R0 en rouge

Cet indicateurs correspond au taux de reproduction effectif du virus, soit le nombre moyen de personnes qu'une personne testée positive va contaminer à son tour. Ce mardi soir, cet indicateur était à 1,72, le seuil d'alerte étant fixé à 1,5.

Cinq "clusters" familiaux en Seine-Maritime

Parmi les sept foyers épidémiques en cours d'investigation en Normandie, cinq sont des "clusters" dits "familiaux", soit des chaînes de contamination identifiées au sein d'une même famille. Ils se trouvent tous en Seine-Maritime, à Belbeuf, à Saint-Etienne-du-Rouvray, à Fécamp, au Havre et à Rouen. Selon nos informations, cela représente au total 87 personnes contaminées par le coronavirus. Deux autres foyers épidémiques ont également été localisés dans des EHPAD de Rouen et d'Argentan (Orne).

Par ailleurs, neuf foyers épidémiques identifiés depuis le début du mois de mai ont été clôturés, de nouveaux cas n'ayant pas été testés après quatorze jours. L'ARS précise aussi que le nombre de patients hospitalisés continue de baisser : 245 patients étaient à l'hôpital le 22 juin, dont dix dans des services de réanimation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu