Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : six des 68 patients mosellans transférés sont décédés

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le CHR de Metz-Thionville a indiqué ce mardi en conférence de presse que six des 68 patients mosellans transférés en France, et à l'étranger (Luxembourg, Allemagne, Autriche) sont décédés.

Six des 68 patients mosellans transférés sont décédés.
Six des 68 patients mosellans transférés sont décédés. © Maxppp - Gilles Wirtz

La situation se stabilise, ce mardi, au CHR de Metz-Thionville. "L'effet de plateau se confirme", a indiqué, en conférence de presse, Marie-Odile Saillard, la directrice du CHR. "Les appels au 15 sont en baisse, nous sommes presque revenu à une situation équivalente à l'avant épidémie, et il y a aussi moins de pression sur les services d'urgences." En revanche, le CHR a indiqué que parmi les 68 patients transférés, en France, et à l'étranger (Luxembourg, Allemagne, Autriche), six sont décédés. Pour les autres, les retours seront envisagés à la fin de la semaine.

Baisse du nombre de lits de réanimation occupés

Dans le service de réanimation de Mercy, la pression est toujours forte, "il y a autant d'entrées que de sorties", a expliqué le chef de service, le docteur Sébastien Gette. Toutefois, contrairement au pic de l'épidémie, environ 30% de la centaine de lits disponibles ne sont pas occupés.

Vers une reprise progressive de l'activité

"La reprise de l'activité va se faire palier par palier. Cela va nous permettre dans un premier temps de reprogrammer des opérations que nous avions dû annuler, et qui deviennent urgentes à présent. Cette reprise progressive se fera à partir de la fin de la semaine prochaine", a précisé Marie-Odile Saillard. Toutefois, des questions se posent toujours en termes de besoins matériels, il faut notamment des respirateurs, des médicaments ainsi que des blouses. De plus, "l'activité hors-covid est en train de reprendre et mobilise nos équipes", ajoute le docteur Gette. 

Par ailleurs, pour les patients qui sont en rémission, le CHR lance un appel aux kinésithérapeutes, car ces patients vont avoir besoin d'un accompagnement pour la rééducation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess