Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : six morts en une semaine dans les Landes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne

La situation sanitaire se dégrade dans les Landes. La préfecture et l'Agence Régionale de Santé annoncent le décès de six personnes en une semaine dans le département. Des personnes âgées, résidentes en Ehpad, toutes porteuses de la Covid-19.

Les maisons de retraite des Landes sont sous très haute surveillance
Les maisons de retraite des Landes sont sous très haute surveillance © Maxppp - IP3 PRESS

Le virus continue de circuler activement dans le département. des Landes. Six personnes âgées sont mortes en l'espace d'une semaine. Une personne est morte en réanimation et cinq autres dans les Ehpad Nouvielle, Dax et Saint-Martin-de-Seignanx. Chez les plus de 75 ans, le taux d'incidence est de 110 contre une moyenne nationale à 95.

La situation sanitaire continue de se dégrader dans les Landes. Le département, placé en zone d'alerte depuis mercredi par le ministère de la Santé, affiche des indicateurs inquiétants concernant la propagation de la Covid-19. 

Selon les chiffres de Santé Publique France datés de ce jeudi, le taux d'incidence est de 91,5 pour 100.000 habitants. Pour mémoire, le seuil d'alerte est fixé à 50. Le taux de positivité est de 6,3 quand le seuil d'alerte est de 5. 

Deux indicateurs qui placent les Landes comme le deuxième département le plus touché en Nouvelle-Aquitaine, derrière la Gironde. 

Chaque jour, plus de 60 cas positifs sont diagnostiqués dans les Landes. 

La situation sanitaire dans les Landes 

Ce vendredi, la Préfecture, l'Agence Régionale de Santé et de l'Inspection Académique tenaient un point presse conjoint. Actuellement dans les Landes, neuf personnes sont hospitalisées. Un chiffre en hausse, tout comme celui des hospitalisations pour Covid qui est passé de deux à 11 en une semaine. Le taux d'incidence a doublé en deux semaines. 

Face à la propagation du virus, le secteur de la santé se réorganise. La priorité est de conforter les capacités en réanimation, les 18 lits du département  pourront être complétés de 4 lits, voire de 8 en cas de nécessité. 

Les unités Covid sont activées dans les centres hospitaliers de Mont-de-Marsan et de Dax. Actuellement, huit lits Covid sont ouverts, leur nombre peut aller jusqu'à 36 dans le département. 

Une dizaine de clusters, des foyers de contamination, sont identifiés dans les Landes, essentiellement dans les établissements de santé et les Ehpad : Dax (site du Lanot), Nouvielle, Saint-Martin-de-Seignanx, 15 cas positifs sont également signalés à la maison de retraite de Saint-Pierre-du-Mont. Des mesures spécifiques sont prises pour protéger les résidents.  

Visites sur rendez-vous dans les Ehpad

Compte tenu de la situation, l'Agence Régionale de Santé décidé de ré-encadrer les visites, comme pendant le confinement. Des visites sur rendez-vous, dans un temps limité, dans un espace dédié ou bien en extérieur, si le temps le permet, tout en évitant de réinstaller des plexiglass.  

"Il faut éviter de reconfiner les établissements, il faut qu'il y ait des visites, que les proches et les personnes âgées puissent se rencontrer, mais on ne peut pas rester à un système de visite en chambre parce qu'on n'est pas certain que le virus ne circule pas, parce que, et c'est naturel, les gens vont poser à un moment donné le masque", explique le Directeur de l'ARS dans les Landes Didier Couteaud.  

A noter que les admissions en maison de retraite se poursuivent. Les futurs résidents devront se soumettre à un test de dépistage et rester confinés pendant 14 jours. En revanche, l'accueil de jour est suspendu

Les mesures pour freiner la propagation du virus

La préfète des Landes, Cécile Bigot-Dekeyzer a détaillé un certains nombres de mesures qui entreront en vigueur ce lundi 28 septembre et pour une durée de deux semaines, une fois que le décret aura été publié au Journal Officiel, mais également pour être cohérent avec les annonces cette semaine du ministre de la Santé, Olivier Véran. 

Ces mesures s'appliqueront dans tous les établissements recevant du public, sur la voie publique et dans les espaces publics. 

  • Les rassemblements festifs, familiaux et associatifs dans un établissement recevant du public, comme une salle des fêtes, une salle polyvalente, un chapiteau ou une tente, sont limités à 30 personnes
  • Les activités dansantes sont interdites, sauf les activités d'enseignement et les représentations artistiques
  • Interdiction des buvettes et autres points de restauration temporaires, avec consommation debout, comme dans les stades. Tolérance ce week-end. La préfète devait rencontrer ce vendredi après-midi les responsables sportifs et leur demander de faire preuve de responsabilité dès ce samedi
  • Les consommations partagées, type planches, même assises sont interdites
  • Retour de la distance d'un mètre entre les personnes ou groupes de personnes dans les stades, les arènes, les salles de spectacle, de concert et les cinémas
  • Les vestiaires seront fermés, hors piscine, usage scolaire et sport professionnel
  • La jauge maximale pour un événement reste à 5 000 personnes. En revanche, il ne sera plus possible d'y déroger. La journée taurine de Dax est maintenue ce dimanche, tout comme le "Retour des Champions" le 4 octobre, toujours à Dax.
  • Les bars et les restaurants conservent leurs horaires d'ouverture. Seul bémol, si des dérogations avaient été demandées ou accordées pour une ouverture au delà de 2h du matin, ces dérogations sont suspendues. Le protocole sanitaire reste le même. 
  • Les espaces de restauration et débits de boissons temporaires organisés dans le cadre de rassemblements publics ou privés  : les personnes accueillies ont obligatoirement une place assise, seuls le service à table ou la vente à emporter sont autorisés. Une même table regroupe des personnes venant ensemble, dans la limite de 10. Distance d'un mètre entre les tables, sauf si une paroi fixe ou amovible  assure une séparation

Les nouvelles mesures s'ajoutent à l'arrêté du port du masque dans 11 communes des Landes. Elles seront réexaminées dans deux semaines, en fonction de la situation sanitaire.

Renforcement et priorisation des dépistages

Actuellement, dans les Landes, 5 800 tests covid sont réalisés chaque semaine, soit en moyenne un millier par jour, mais avec parfois des délais rallongés pour prendre rendez-vous et obtenir ensuite le résultat. La situation sanitaire nécessite de prioriser l'accès aux tests a annoncé la préfète des Landes. 

Pour Cécile Bigot-Dekeyzer, il faut que les personnes prioritaires puissent avoir un rendez-vous dans les 24h et le résultat dans les 24h suivantes. Sont prioritaires : 

  • Les personnes présentant des symptômes et avec une ordonnance
  • Les personnes identifiées comme cas contact avéré et informées par la CPAM

Les personnes voulant se faire tester à leur initiative pourront le faire, mais pour elles les délais seront rallongés. 

Pour faciliter l’accès aux tests, notamment en zone rurale où les laboratoires sont moins présents,  13 maisons de santé pluri-professionnelles, soit 60% des MSPP du département, sont en mesure de proposer des dépistages pour les personnes symptomatiques disposant d’une prescription médicale. D'autre part, 40 Ehpad, soit 70 % des établissements, ont signé une convention avec des laboratoires d’analyses médicales. Les professionnels de santé sont formés et prêts à réaliser sur place les tests pour les résidents et les personnels.

Pour faciliter et augmenter les capacités d'analyses des prélèvements, un partenariat a été signé avec le Laboratoire départemental des Pyrénées et des Landes.

Respect des gestes barrières dans la sphère privée

Au delà des mesures mises en place pour freiner la propagation du virus, la préfecture des Landes rappelle encore l'importance de respecter les gestes barrières, pas uniquement sur son lieu de travail, mais aussi en famille, entre amis, dans les activités de loisirs. "Etre rigoureux dans une réunion, une assemblée générale, dans un magasin ne sert à rien si ensuite, quand on revient chez soi, quand on est dans ses activités quotidiennes et conviviales on oublie les gestes barrières. C'est là que le virus circule. Dans le département on voit bien que le comportement quotidien de chacun contribue à l'augmentation de la propagation du virus" insiste Cécile Bigot-Dekeyzer. 

C'est le respect de ces gestes barrières, qui permettra de freiner la propagation du virus et éviter que le département des Landes passe en zone d'alerte renforcée où là, les contraintes seront encore plus fortes, conclut la représentante de l'Etat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess