Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : tous les Ehpad de France équipés en tests antigéniques d'ici la semaine prochaine

-
Par , France Bleu

La ministre déléguée à l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, a annoncé ce mardi que tous les Ehpad de France seraient dotés de tests antigéniques "d'ici la semaine prochaine". Ces tests, plus rapides, permettent de réduire les délais de dépistage du coronavirus.

Les maisons de retraites françaises vont recevoir des tests antigéniques, plus rapides pour détecter le coronavirus.
Les maisons de retraites françaises vont recevoir des tests antigéniques, plus rapides pour détecter le coronavirus. © AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Tous les Ehpad de France vont recevoir "d'ici la semaine prochaine" des tests antigéniques, a annoncé ce mardi la ministre déléguée chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, lors d'un déplacement dans une maison de retraite médicalisée à Bobigny, près de Paris. Comme les RT-PCR, ces tests sont réalisés à partir de prélèvements dans les narines. Mais ils présentent une grande qualité : le résultat est donné "en 20 à 30 minutes" selon la Haute autorité de Santé.

Selon Brigitte Bourguignon, "il le fallait" pour "pouvoir dépister rapidement" et ainsi "éviter des clusters qui deviennent plus dangereux, la deuxième vague (du Covid-19) étant très forte".

550 clusters dans les Ehpad

Les tests antigéniques ont déjà été utilisés à titre expérimental ces dernières semaines pour une campagne de dépistage auprès du personnel de 80 Ehpad d'Ile-de-France ou dans la région Grand Est. "Il faut isoler dès lors qu'il y a un cas et ne pas attendre, car ça peut prendre très vite dans ces lieux de vie partagés, au détriment des résidents et des soignants", a souligné la ministre.

Selon Santé Publique France, au moins 548 foyers épidémiques sont actuellement en cours d'investigation dans les maisons de retraite françaises, un chiffre en forte augmentation, a affirmé la ministre.

Selon Brigitte Bourguignon, "il y aura des décisions concernant les Ehpad" qui seront prises lors des deux Conseils de défense autour de l'épidémie de coronavirus, ce mardi et ce mercredi. Elle a toutefois plaidé pour "isoler et protéger en ne fermant pas totalement les droits de visite" aux résidents : "Il faut des réponses graduées, proportionnées, pour maintenir le droit des personnes à garder le lien social avec leur famille, leurs aidants parfois".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess