Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les parcs et les forêts fermés dans le Bas-Rhin

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Devant la progression de l'épidémie, la préfecture du Bas-Rhin a décidé ce vendredi 20 mars d'interdire l'accès à toutes les forêts, jardins publics, plans d'eau, parcours santé du département. Les contrevenants risquent une amende de 135 euros.

Les promeneurs risquent une amende de 135 euros
Les promeneurs risquent une amende de 135 euros © Radio France - Corinne FUGLER

Les Bas-Rhinois ne respectent pas suffisamment les mesures de confinement décidées par le gouvernement avec le passage au stade 3 de l'épidémie de coronavirus. Les promeneurs sont encore trop nombreux dans les parcs et jardins publics. Josiane Chevalier, la préfète de la région Grand Est a donc décidé ce vendredi de durcir les mesures en vigueur

Dorénavant, il est interdit de se promener dans l'ensemble des espaces verts publics du département. Les forêts, les parcs, les jardins publics, les plans d'eau, les gravières, les berges, les aires de jeux, les terrains de sport, les parcours santé ferment dès ce weekend.

Toute présence, à pied, à vélo ou à moto, pourra être sanctionnée par les forces de l'ordre. Tout contrevenant risque une amende de 135 euros, voire 375 euros en cas de majoration. L'interdiction est valable jusqu'au 15 avril 2020.

L'accès aux jardins familiaux ou ouvriers reste possible, "pour les seules nécessités liées aux cultures potagères", indique la préfecture.

Les mesures de confinement limitent les déplacements au strict nécessaire, achats de première nécessité à proximité de son domicile, visite chez le médecin, garde d'enfants ou accompagnement de personnes vulnérables. Les déplacements professionnels sont également autorisés s'il sont indispensables.

Les commerces alimentaires, les pharmacies, les banques, les bureaux de tabac et les stations services sont accessibles, à condition de rester près de sont domicile. Dans le Bas-Rhin, près de 6.000 personnes ont été verbalisées durant la seule journée de jeudi car elles n'étaient pas en mesure de fournir un prétexte de sortie valable.

Un marché strasbourgeois vendredi 20 mars 2020
Un marché strasbourgeois vendredi 20 mars 2020 © Radio France - Corinne FUGLER

120 patients en réanimation et huit décès

Selon le dernier bilan de l'ARS, l'Agence régionale de santé, publié ce vendredi, 285 patients sont actuellement hospitalisés dans le département, dont 120 en service de réanimation dans un état grave. Depuis le début de l’épidémie, huit Bas-Rhinois, atteints de covid-19 et hospitalisés sont décédés. 42 patients ont pu quitter l'hôpital et retourner chez eux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess