Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "tout est prêt pour faire face à un éventuel cas" affirme l'Agence régionale de santé de Corse

-
Par , France Bleu RCFM

Après deux décès et plus de 130 cas avérés, le gouvernement italien a pris d'importantes mesures ce dimanche pour lutter contre le coronavirus. La France se prépare, elle aussi, à une possible épidémie. En Corse, l'Agence régionale de santé se dit prête à faire face à la situation.

Onze villes italiennes sont confinées depuis ce dimanche pour faire face au coronavirus.
Onze villes italiennes sont confinées depuis ce dimanche pour faire face au coronavirus. © Maxppp - Nicola Marfisi

L'Italie est le pays européen le plus touché par le coronavirus. Pour lutter contre l'épidémie, les autorités ont pris des mesures drastiques : onze villes italiennes ont été mises en quarantaine ce dimanche et plusieurs manifestations ont été annulées, comme le célèbre carnaval de Venise. 

On se prépare à la possibilité d'un cas en Corse

"Tout est prêt pour faire face à la situation" assure ce dimanche l'Agence régionale de santé de la Corse (ARS), qui précise qu'aucun cas n'a été détecté pour le moment sur l'île. En revanche, les autorités sanitaires suivent évidemment l'évolution de l'épidémie de très près : "on se prépare à la possibilité d'un cas en Corse". Tous les services concernés sont en alerte : la préfecture, les hôpitaux et l'ARS qui reste en lien constant avec le ministère de la Santé. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, se dit "attentif à la situation en Italie" et se prépare à une possible "épidémie" du nouveau coronavirus.

Vigilance sur les liaisons maritimes 

Pour l'heure, les compagnies maritimes qui effectuent des liaisons entre la Corse et l'Italie n'ont pas reçu de mesures supplémentaires. Toutefois, depuis l'aggravation de la situation en Italie, l'ARS a tenu à rappeler les consignes, en vigueur depuis le début de l'épidémie, aux capitaineries et aux compagnies maritimes. C'est le règlement sanitaire international (RSI) qui s'applique. Avant d'accoster en Corse, tous les bateaux doivent communiquer un document qui détaille l'état de santé des passagers. S'il y a un soupçon de contamination, la personne doit être rapidement isolée et confinée.

Port de Savona 22/02/20
Port de Savona 22/02/20 © Radio France - Patrick Rossi

Les autorités sanitaires rappellent qu'il ne faut pas céder à la panique et qu'il existe un numéro vert d'informations sur le coronavirus : 0 800 130 000.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu