Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : un cinquième cas confirmé en France, les rapatriements depuis la Chine commencent

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Un cinquième patient atteint du nouveau coronavirus a été hospitalisé en France, a annoncé mercredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Il s'agit de la fille du Chinois âgé de 80 ans et hospitalisé à l'hôpital Bichat à Paris. Un premier avion est parti à Wuhan pour rapatrier environ 200 Français.

Les chercheurs de l'institut Pasteur, à Paris, travaillent sur des échantillons du virus.
Les chercheurs de l'institut Pasteur, à Paris, travaillent sur des échantillons du virus. © AFP - Thomas Samson

Les autorités confirment ce mercredi qu'un cinquième cas de contamination au coronavirus chinois a été détecté en France. Il s'agit de la fille du touriste chinois âgé de 80 ans hospitalisé à Paris depuis mardi. Ce dernier, qui  est dans un état "grave" selon le Pr Yazdan Yazdanpanah, chef du service maladies infectieuses à l'hôpital Bichat, est actuellement en réanimation.

Un cas diagnostiqué tardivement 

D’après ce médecin, le patient, arrivé en France "le 23 janvier", a d'abord consulté les urgences de l'hôpital européen Georges Pompidou à Paris le samedi 25. "Il avait de la fièvre mais pas de toux ni de signes respiratoires, il ne venait pas de Wuhan (épicentre de l'épidémie en Chine, ndlr) mais d'une ville à 400 km au nord : il était loin des critères et n'a pas été retenu comme un cas possible" d'infection au coronavirus, a-t-il expliqué. "Ce n'est qu'hier (mardi), quand il a développé et aggravé un état respiratoire, qu'il y a de nouveau eu une demande de classement et le classement a été retenu parce qu'il avait des signes respiratoires", selon le Pr Yazdanpanah. Le test s'est ensuite révélé positif.

Un autre patient en réanimation 

Les trois autres patients confirmés en France sont un couple chinois (un homme de 31 ans et une femme de 30 ans), hospitalisés à Bichat, ainsi qu'un Français d'origine chinoise de 48 ans hospitalisé à Bordeaux. Le trentenaire, "dont l'état s'est aggravé, qui a besoin d'oxygène", a lui aussi été placé en service de réanimation, a précisé la ministre.

Un premier avion pour rapatrier des Français de Chine

Concernant le rapatriement des Français qui ne présentent pas de symptôme, "un premier vol est parti ce soir (mercredi, ndlr)" pour Wuhan, "avec une équipe médicale d'une vingtaine de personnes" a annoncé la ministre de la Santé. "Ce vol est un vol militaire, il ramènera sur le territoire français environ 200 personnes vendredi dans la journée. Ces personnes seront transférées dans un lieu et mises en confinement pendant 14 jours. L'autre vol partira demain ou après-demain", a-t-elle ajouté. Les deux appareils pourraient rapatrier au total au moins 250 Français et plus de 100 ressortissants d'autres pays européens.

Par ailleurs, Air France, qui avait déjà suspendu ses vols vers Wuhan, a indiqué mercredi soir qu'elle réduisait la fréquence de ses vols vers Pékin et Shanghai à un par jour, pour s'adapter à une demande en baisse.

Le bilan s'alourdit en Chine 

Le bilan de l'épidémie s'est alourdi à 170 morts ce jeudi en Chine, après un bond sans précédent du nombre quotidien de décès, de 38 morts en 24 heures. Le nombre de patients contaminés a bondi à environ 7.700 en Chine continentale (hors Hong Kong). Il dépasse désormais largement le nombre de personnes infectées en 2002 et 2003 par l'épidémie du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère), qui était de 5.327.

Nouvelle Réunion d'urgence de l'OMS 

L'Organisation mondiale de la santé, qui a appelé le "monde entier à agir" face au nouveau coronavirus, tiendra ce jeudi une réunion pour déterminer si l'épidémie "constitue une urgence de santé publique de portée internationale".

- - Aucun(e)
- - -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu