Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

VIDÉO - Coronavirus : les marins pompiers de Marseille vont tester un masque de plongée pour se protéger

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Un chirurgien dentiste soigne ses patients avec un masque de plongée intégral à Marseille. Selon lui, cette solution le protège à 100% du coronavirus. Les marins-pompiers vont tester le masque.

Les marins pompiers de Marseille sont déjà équipés de masques
Les marins pompiers de Marseille sont déjà équipés de masques © Maxppp - Georges Robert

Depuis plusieurs jours, un dentiste marseillais exerce son métier avec une tenue très surprenante. Habillé d'une combinaison de peintres hermétique et coiffé d'une charlotte, le docteur Paul Amas porte également un masque de plongée associé à un masque de chirurgie. Il s'agit du célèbre masque intégral de la marque Décathlon qui couvre entièrement le visage.

Sur sa page Facebook, le médecin fait une démonstration de sa trouvaille. "Ça isole le visage du soignant à 100 %, affirme Paul Amas. On est en sécurité totale. Je suis dans une sécurité mille fois plus importante qu'avec un masque FFP2". Selon lui, le masque de plongée à l'avantage d'être réutilisable avec avoir été lavé avec du savon et désinfecté. 

À l'essai chez les marins pompiers de Marseille

Le docteur Amas lance un appel pour rassembler le plus grand nombre d'exemplaires de ce masque nommé Easybreath de la marque Décathlon, reconnaissable à son tuba intégré à l'embout de couleur orange. Plusieurs dizaines devraient être envoyés en Corse à la demande de l'ordre des chirurgiens dentistes de l'île.

Le dentiste marseillais va également livrer plusieurs centaines de masques au bataillon des marins-pompiers de la ville. "Nous allons tester cette idée, précise un porte parole du bataillon. Mais vous ne verrez pas des pompiers dehors avec des masques et des tubas. Nous avons déjà des masques FFP2, et même des FFP3 qui nous protègent des très fines particules". 

Tous les marins-pompiers ne porteront pas un tuba sur la tête. Mais un des médecins du bataillon va tester ce matériel lors des opérations d'intubation : "Aujourd'hui, on a des lunettes. Avec ce type de masque, c'est peut-être mieux. Ça peut nous protéger des projections humaines". 

Décathlon appelle à la vigilance

Ce n'est pas la première fois que ce masque de plongée est évoqué depuis le début de l'épidémie. En Italie, un médecin l'a transformé pour remplacer les respirateurs des malades après le remplacement de la partie tuba par une valve spéciale. Cette semaine, Décathlon a confirmé avoir été "sollicité" dans plusieurs pays. 

Mais l'enseigne rappelle que ce masque a été conçu "uniquement" pour la plongée et qu'à ce jour, aucune validation n'a été obtenue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu