Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les tests pratiqués sur les passagers arrivés dimanche en Provence sont négatifs

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Provence, France Bleu

Un deuxième avion affrété par Paris pour ramener de Wuhan 250 personnes, dont 65 Français, a atterri dimanche après-midi dans les Bouches-du-Rhône. Les rapatriés sont répartis entre le site de Carry-Le-Rouet et l'École Nationale Supérieure des Officiers de sapeurs-pompiers d'Aix-en-Provence.

Les passagers à leur arrivée à Istres, ce dimanche.
Les passagers à leur arrivée à Istres, ce dimanche. © AFP - ECPAD

Pour la deuxième fois, la Provence a reçu ce dimanche un avion en provenance de Wuhan en Chine, la région épicentre de l'épidémie de coronavirus. L’A380 a atterri en début d'après-midi sur la base aérienne d’Istres. Quelque 254 personnes se trouvaient à son bord, dont 64 Français. Des passagers d'une trentaine d'autres nationalités font également partie du voyage.

Deux sites d’accueils à Carry-le-Rouet et à Aix-en-Provence

Une partie des rapatriés vont être pris en charge sur le site de Carry-le-Rouet et les autres à l’École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (ENSOSP) d'Aix-en-Provence. Le site est situé en zone rurale, loin des habitations. 

L'A380 qui a atterri à Istres a redécollé pour la Belgique. L'appareil a emmené vers l'aéroport militaire de Melsbroek des ressortissants belges et d'autres nationalités : 124 étrangers sont retournés dans leur pays par avion. En revanche, "une soixantaine de non-Européens d'origine variée, Mexique, Rwanda, Brésil, Géorgie" restent sur le sol français, a expliqué au cours d'une conférence de presse à Paris la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Les tests pratiqués sur la vingtaine de passagers bloqués à Istres sont négatifs

Une vingtaine de passagers de l'avion sont restés sur le tarmac de l'aéroport d'Istres car ils présentaient des symptômes de contamination au coronavirus, a annoncé la ministre de la Santé dimanche soir. Mais ce lundi, le secrétaire d'État auprès de la ministre de la Santé Adrien Taquet a indiqué sur BFMTV que les tests effectués à Istres sur ces 20 passagers "se sont révélés négatifs". "Toutes ces personnes-là ont pu rejoindre les centres de quarantaine", a ajouté le secrétaire d'État, qui a précisé qu'il se trouvait sur place au moment où ces tests avaient été effectués.

Un isolement pour assurer un suivi médical

Quelque 179 Français sont déjà confinés dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône). Ils sont arrivés avec un premier avion vendredi 31 janvier et sont placés en quarantaine pour une durée de 14 jours. À ce stade, aucune des personnes déjà en confinement ne présente de symptôme, précise la préfecture."Des tests ont été effectués par l’Institut hospitalo-universitaire (IHU). C’est un protocole national de dépistage des personnes à risque modéré ou élevé. Les résultats seront donnés prochainement", précise un communiqué. 

Deux personnes rapatriées ont été admises vendredi à l'hôpital de la Timone de Marseille. La préfecture indique que l’une d’entre elle a regagné le centre de Carry-Le-Rouet samedi soir. La seconde est toujours à l'hôpital. "Même si elle n’est pas atteinte par le virus, elle nécessite des soins", explique le préfecture.

Un premier décès enregistré hors de Chine 

Depuis le 24 janvier, six cas de patients contaminés par le nouveau coronavirus ont été confirmés en France. Ils sont tous hospitalisés, un à Bordeaux et cinq à Paris, dont un seul est encore en réanimation. L'épidémie a déjà fait plus de 361 morts, dont un premier décès enregistré hors de Chine, aux Philippines. 

Le coronavirus, transmissible d'humain à humain, a contaminé plus de 17.200 personnes en Chine et s'est propagé dans 24 pays.

Le bilan de l'épidémie au 3 février. - Visactu
Le bilan de l'épidémie au 3 février. © Visactu - Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu