Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : un don de 15.000 masques FFP2 au centre hospitalier de Montmorillon

-
Par , France Bleu Poitou

La société Easydis, le magasin Mr. Bricolage et le lycée agricole Jean-Marie Bouloux ont effectué un don de plus de 15.000 masques de protection FFP2 au centre hospitalier de Montmorillon.

Réception des dons de masques par Anne Keller, chef de pôle à Montmorillon, et Florence Loger, cadre supérieur de santé du CHU de Poitiers.
Réception des dons de masques par Anne Keller, chef de pôle à Montmorillon, et Florence Loger, cadre supérieur de santé du CHU de Poitiers. - CHU Poitiers

Dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus, les soignants peuvent compter sur la solidarité du monde économique. Après avoir été gâté de macarons par la maison Rannou-Métivier, le centre hospitalier de Montmorillon annonce ce lundi avoir reçu un don de plus de 15.000 masques de protection FFP2 de la part de l'entreprise Easydis, de l'enseigne M. Bricolage et du lycée agricole Jean-Marie Bouloux, tous situés dans le Montmorillonnais. 

"J'avais une réserve de masques FFP2 qui datait de l'épisode de grippe aviaire..."

Pour reprendre le slogan publicitaire de l'enseigne, Monsieur Bricolage, "on peut compter sur lui", les soignants en particulier. "Ce sont eux qui montent au front et pas nous, donc ça me semble évident de leur donner", explique Yvan Brun, responsable du magasin de Montmorillon.

Si l'immense majorité des masques de protection proviennent de la société Easydis, filiale logistique du groupe Casino, une petite partie a toutefois été donnée par le lycée agricole Jean-Marie Bouloux de Montmorillon. 

"C'est un agent de la restauration qui s'est souvenu que l'établissement avait des masques, c'était que quelques dizaines de masques, ce n'était pas des quantités importantes, mais il nous a semblé que ces masques étaient bien plus utiles à l'hôpital que dans nos placards", raconte Guillaume Dupuy, le directeur du lycée agricole.

"Cela met du baume au coeur"

"Il n'y a pas de petit don, indique Cécile Beneux, directrice du Centre hospitalier de Montmorillon qui dépend du CHU de Poitiers. Tout ce que nous pouvons récolter est important pour nous sur le plan opérationnel mais aussi très symbolique parce que ça montre l'attachement du monde économique et de la population aux soignants qui vont encore avoir des semaines très difficiles devant eux." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu