Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un foyer de contamination détecté dans une crèche au nord de Montpellier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Six des 11 salariés de la crèche intercommunale de Valflaunès (Hérault) ont été testés positifs au Covid-19 en début de semaine. L'établissement, pour enfants jusqu'à quatre ans, avait fermé trois jours avant. Les services sanitaires cherchent à savoir s'ils ont eu des contacts à risque.

Six cas positifs au Covid-19 détectés chez les salariés de la crèche intercommunale de Valflaunès, au nord de Montpellier (illustration)
Six cas positifs au Covid-19 détectés chez les salariés de la crèche intercommunale de Valflaunès, au nord de Montpellier (illustration) © Maxppp - Stéphanie Para

Le tout premier cas positif a été détecté ce lundi. Cinq autres salariés de la crèche intercommunale de Valflaunès, au pied du Pic Saint-Loup, sont positifs eux aussi. Tout comme une septième personne, en congés actuellement, mais qui est passée voir ses collègues à la crèche récemment. Tout le monde a été placé en quarantaine.

L'établissement, qui avait fermé ses portes pour l'été vendredi 24 juillet, accueille une trentaine d'enfants de 0 à 4 ans. "Il s'agit de très jeunes enfants donc on ne procède pas à des tests systématiques parce que le prélèvement est toujours un peu traumatisant. En revanche, si des enfants venaient à présenter les symptômes, là pour le coup, le prélèvement serait proposé" indique Alexandre Pascal, directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) dans l'Hérault. À notre connaissance, à ce stade, il n'y a pas d'enfant symptomatique.

Les familles ont évidemment été prévenues et les services sanitaires (ARS et CPAM) cherchent à déterminer si les malades ont eu des contacts à risque en reconstituant leur parcours de ces derniers jours.

Pour ce qui est des locaux, dont la fermeture annuelle finalement tombe bien, "on suivra le protocole sanitaire de l'ARS, ils seront désinfectés" explique Alain Barbe, le président de la communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess