Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un Français sur deux ne souhaite pas se faire vacciner, selon un sondage

-
Par , France Bleu

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et le Figaro publié ce jeudi, un Français sur deux se dit prêt à se faire vacciner si un vaccin contre le coronavirus était déployé.

Campagne de vaccination en Italie (illustration).
Campagne de vaccination en Italie (illustration). © Maxppp - Andrea Fasani/EPA/Newscom

L'annonce, lundi, par les laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech que leur vaccin contre le Covid-19 réduisait de 90% le risque de tomber malade a suscité d'immenses espoirs, alors que de nombreux pays peinent à contrôler l'épidémie qui a fait au moins 1.285.160 morts dans le monde. La nouvelle a également relancé le débat sur l'obligation vaccinale. Certaines personnalités politiques se sont prononcées pour, l'efficacité d'un vaccin dépendant du nombre de personnes vaccinées.

Les Français prudents

L'éventuelle mise sur le marché d'un vaccin est accueillie avec prudence par les Français à en croire un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et le Figaro* publié ce jeudi. 

49% des personnes interrogées estiment que cette information est encore trop récente et fragile pour en déduire quoi que ce soit concernant le combat contre le virus. 

33% pensent que c'est une première étape décisive dans la lutte contre l'épidémie mais qu'il faudra encore un ou deux ans avant de venir à bout du coronavirus. 17% sont plus optimistes estimant que cela permettra de vaincre le virus dans les 6 ou 9 mois à venir.

Un sondé sur deux prêt à se faire vacciner

La moitié des Français interrogés affirment qu'ils accepteraient de se faire vacciner si un tel produit était prochainement déployé en France. Parmi les 50% qui refuseraient la vaccination, 29% des sondés répondent qu'ils ne le feraient probablement pas et 21% certainement pas.

Par ailleurs, 60% des Français seraient opposés à ce que le futur vaccin contre le Covid-19 soit rendu obligatoire tandis que 38% y seraient favorables.

15% des personnes interrogées refusent systématiquement tout vaccin

Cette proportion de personnes qui ne se feraient pas vacciner monte à 94% chez les personnes "anti-vaccins". Car c'est l'un des autres enseignements de ce sondage, 15% des personnes interrogées refusent systématiquement tout type de vaccins. 

Un chiffre en hausse. En 2015, une enquête Odoxa pour France Inter, le Figaro et MNH montrait que 10% seulement des Français refusaient systématiquement la vaccination tandis que 60% l'acceptaient sur proposition du médecin (29% des Français demandaient un autre avis avant d'accepter).

Selon l'enquête d'Odoxa-Dentsu Consulting, actuellement, 31% disent se renseigner d'abord auprès d'une autre source que le médecin avant d'accepter la vaccination. 53% des Français font toutefois confiance à leur médecin pour se faire vacciner. 

* Ce sondage a été réalisé par internet les 10 et 11 novembre 2020 sur un échantillon de 1.005 Français représentatif de la population française.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess