Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : l'homme de 55 ans hospitalisé à Amiens est toujours en réanimation

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Picardie

Un homme de 55 ans a été admis au CHU d'Amiens dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 février dans un état grave. Ce mercredi soir, il se trouve toujours au service de réanimation dans une chambre isolée.

Cette chambre des Urgences du CHU d’Amiens est aménagée pour recevoir des cas suspects de Coronavirus. Christophe Boyer est le responsable des urgences.
Cette chambre des Urgences du CHU d’Amiens est aménagée pour recevoir des cas suspects de Coronavirus. Christophe Boyer est le responsable des urgences. © Radio France - Thibault Lambert

Un homme, diagnostiqué positif au coronavirus, est actuellement hospitalisé au CHU d'Amiens, toujours en réanimation ce mercredi soir. 

Ce patient est âgé de 55 ans. Il habite l'Oise et travaille sur une base aérienne à Creil.

Selon les précisions de l'Agence Régionale de Santé, ce patient ne "s'est pas rendu dans une zone à risques du coronavirus". L'origine de sa contamination reste pour l'heure inconnue. Cet homme se trouve actuellement dans une chambre isolée avec sas. 

Une investigation épidémiologique est actuellement menée par les services de santé afin de savoir avec qui ce patient a été en contact avant sa contamination. Ses proches sont en train d'être placés sous surveillance médicale. Parmi eux, il y a des membres du club de plongée de Compiègne qu'il fréquentait. 

Des tests de santé sont aussi menés sur le personnel de l'hôpital de Compiègne qui a soigné ce patient de 55 ans avant qu'il ne soit admis au CHU d'Amiens. 

Un enseignant du collège de Crépy-en-Valois tué par le coronavirus

Le virus a par ailleurs fait un deuxième mort en France dans la nuit de mardi à mercredi. Il s'agit d'un enseignant français d'un collège de Crépy-en-Valois, âgé de 60 ans, décédé à l'hôpital parisien de La Pitié-Salpêtrière dans la nuit de mardi à mercredi. Lui non plus n'avait pas voyagé dans une zone à risques. Une enquête est en cours pour savoir où il a pu être infecté. Selon l'agence régionale de santé, les deux Isariens ne se connaissaient pas. 

A l'heure actuelle, trois hôpitaux picards sont habilités à recevoir des cas suspects ou confirmés de coronavirus : le CHU Amiens-Picardie, le CHU de Beauvais, et le CHU de Laon.

Un numéro en cas de question

Une cellule d'information au public et un numéro de téléphone spécifique ont été mis en place pour les cinq départements des Hauts-de-France (Aisne, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Somme) dans le cadre de l'épidémie de coronavirus indiquent les autorités dans un communiqué. Cette cellule est joignable tous les jours, de 8h30 à 17h30, au 03 20 30 58 00. Ce numéro doit permettre de "répondre à toutes les questions des personnes se sentant directement concernées par cette situation dans les Hauts-de-France", indique Etienne Champion, le directeur général de l'agence régionale de santé des Hauts-de-France.

En dehors de ces horaires, il faut appeler le numéro national, le 0 800 130 000.    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu