Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : Un nouveau cluster dans un EHPAD près de Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Un nouveau cluster vient d'être détecté dans un EHPAD de Gironde, cette fois dans un établissement public du Bouscat,près de Bordeaux. Des mesures drastiques ont été prises mais l’épidémie est loin d’être sous contrôle pour l’instant.

Les résidents testés positifs sont confinés dans leur chambre
Les résidents testés positifs sont confinés dans leur chambre © Maxppp - Maxppp

Dans cette maison de retraite du Bouscat, Les Balcons de Tivoli, comme dans tous les EHPAD, les résidents sont testés chaque semaine. La dernière série de tests a révélé la présence de 18 cas positifs au coronavirus parmi les résidents. Au total, depuis le 11 décembre, ce sont une cinquantaine de résidents sur 180  qui ont été contaminés.

Des mesures drastiques mais quelques visites maintenues

Joint par téléphone, le directeur de cet établissement Stéphane Pichon ne veut pas confirmer ce chiffre car dit-il "le nombre de contaminations et de guérisons évoluent tous les jours" mais il reconnait malgré tout être "un peu en dessus de la cinquantaine de cas au total". Par ailleurs, 2 résidents contaminés sont décédés.

Depuis les premiers tests positifs il y a 2 semaines, des mesures drastiques ont été prises. Et en premier lieu la suspension des visites des familles,  à 2 exceptions notables près : concernant les patients en fin de vie et pour le jour de Noel. "Le 25 décembre, nous avons permis aux résidents de voir pendant 30 minutes leurs familles" explique le directeur. Des visites qui ont eu lieu dans des conditions de sécurité renforcées  assure le directeur avec des suréquipements pour tout le monde. Une semaine après en tous cas, l’épidémie court toujours dans cet établissement public qui accueille au total 180 résidents.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess