Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : un quatorzième mort à l'Ehpad de La Roche Chalais, en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

L'Ehpad de la Roche Chalais, à l'Ouest de la Dordogne, déplore un nouveau décès ce mercredi 30 décembre. Le bilan des décès dus au Covid-19 est désormais de 14 morts dans cet établissement.

En tout 36 personnes ont été contaminées par le coronavirus à l'Ehpad de La Roche Chalais depuis le début de la crise sanitaire (illustration)
En tout 36 personnes ont été contaminées par le coronavirus à l'Ehpad de La Roche Chalais depuis le début de la crise sanitaire (illustration) © Radio France - Thomas Nougaillon

Un résident de l'Ehpad de la Roche Chalais est décédé du coronavirus dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30 décembre, a appris France Bleu Périgord auprès de la direction. C'est la quatorzième personne à mourir du coronavirus dans cet établissement situé à l'Ouest du département de la Dordogne. Ces derniers jours, l'établissement a déjà eu à déplorer trois décès : deux le jour de Noël et un ce lundi 28 décembre.

Malgré le protocole sanitaire mis en place à La Roche Chalais, l'établissement fait face à une progression fulgurante du Covid-19 depuis la fin du mois de novembre : 38 personnes ont été contaminées depuis le début de la crise sanitaire, salariés compris. "On est face à une extrême contagion", explique la directrice de l'Ehpad, Maryse Delibie, qui précise que de nouvelles mesures pourraient être prises dans les heures qui viennent. Pour l'instant les visites, "très encadrées", sont toujours autorisées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess