Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : un test négatif exigé pour tous les voyageurs arrivant en France d'un pays hors UE

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi un durcissement des contrôles aux frontières pour lutter contre le coronavirus. Un test négatif sera exigé ainsi qu'un isolement de 7 jours pour tous les voyageurs souhaitant se rendre en France, excepté ceux provenant de l'Union européenne.

Un test négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs souhaitant se rendre en France, exceptés ceux en provenance de l'Union européenne
Un test négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs souhaitant se rendre en France, exceptés ceux en provenance de l'Union européenne © AFP - Thomas COEX

"Nous allons durcir fortement les conditions d'entrée sur le territoire national et renforcer les contrôles aux frontières" pour "éviter" que la souche variante du virus "ne progresse rapidement" sur le territoire, a déclaré le Premier ministre au cours d'une conférence de presse ce jeudi.

A partir de lundi, tous les voyageurs souhaitant venir en France en provenance d'un pays extérieur à l'Union européenne (UE) devront présenter un test négatif au Covid-19 avant de partir, a annoncé ce jeudi Jean Castex.

Ces personnes devront également "s'engager sur l'honneur à s'isoler pendant sept jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l'issue", a ajouté le Premier ministre au cours d'une conférence de presse. "La Guyane et les Antilles doivent être protégées du variant qui circule en Amazonie. Le contrôle aux frontières sera renforcé", a-t-il ajouté.

"Ce cadre devra évidemment prévoir des exceptions concernant les frontaliers, les transporteurs routiers ou encore les agents des compagnies de transport" avec des "protocoles sanitaires spécifiques", selon le chef du gouvernement.

Pour les voyageurs en provenance de l'UE, un cadre de coordination sera élaboré par les ministres en vue du Conseil européen du 21 janvier, a précisé le Premier ministre. Cette mesure sera appliquée dès lundi afin de lutter contre la propagation du coronavirus, et plus particulièrement contre les mutations du Covid-19. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess