Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une agricultrice lozérienne offre du matériel chirurgical pour la confection de masques

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Claudia Comte, agricultrice et éleveuse à la retraite, a fait don de ses stocks de matériel chirurgical. Ils serviront à la confection de masques pour deux établissements lozériens chargées de personnes en situation de handicap.

Les draps de champ opératoire de Claudia vont bénéficier à deux établissements pour personnes handicapées
Les draps de champ opératoire de Claudia vont bénéficier à deux établissements pour personnes handicapées - DR

Face au coronavirus, les actions de solidarité se multiplient. Claudia Comte est une agricultrice et éleveuse à la retraite, installée à Hures-la-Parade, en Lozère. Il y a quelques mois, elle a récupéré du matériel médical utilisé par les pompiers urgentistes : "Ce sont des amis pompiers qui m'avaient donné leur stock, car ils sont souvent renouvelés et jetés par la même occasion. Dans mon cas, ça pouvait me servir lors de certaines opérations de mes animaux, quand mes juments et mes brebis accouchent par exemple", explique Claudia Comte. 

Du matériel utilisé par les pompiers urgentistes

En tout, l'agricultrice a en sa possession 35 morceaux de tissus, de deux mètres sur deux. Des draps de champ opératoire imperméables, antibactériens et solides. "Quand j'ai vu les problèmes de pénurie de masques pour combattre le coronavirus, je me suis dis que c'était exactement ce dont les personnels soignants avaient besoin. On peut faire au moins une centaine de masques avec le stock !" raconte l'éleveuse.

Deux établissements lozériens vont en bénéficier

Sur Facebook, Claudia rentre en contact avec Catherine Blond, directrice adjointe de l'Adapei 48, l'Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales. Deux établissements qui accueillent des personnes handicapées en Lozère, à Florac et Meyrueis, avaient justement besoin de masques pour le personnel et les résidents. 

"Une personne est venue chercher le matériel ce vendredi 20 mars", raconte Claudia Comte. "Ils étaient très contents, mais pour moi c'est un geste normal, il faut privilégier l'entraide en ce moment. J'aurais aimé que quelqu'un fasse une action similaire si j'avais été dans le besoin."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu