Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : une cantalienne et sa famille expulsées d'un vol Québec-Paris à cause du rhume de sa fille

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Saint-Flour, France

Triste mésaventure pour cette cantalienne expatriée au Canada et qui devait rendre visite à son père à Saint-Flour. Sa famille a été sortie de l'avion qui devait l'emmener en France, simplement parce que sa petite fille est enrhumée et sa toux alimente la psychose autour du coronavirus.

Illustration avion.
Illustration avion. © Radio France - Nathalie Col

Quand la psychose autour du coronavirus gâche les vacances d'une cantalienne et sa famille. Expatriée au Canada, elle devait passer quinze jours en France et rendre notamment visite à son père, à Saint-Flour. L'avion doit décoller dimanche soir, 23 février, de Québec. Leur fillette de 21 mois étant malade, la famille décide le matin de consulter un médecin pour s'assurer qu'elle n'a rien de grave. "La médecin que j'ai vu n'était vraiment pas inquiète. Un bon rhume mais rien de plus", raconte la maman dans un post sur les réseaux sociaux.

La famille expulsée de l'avion

Clémentine, son mari et ses trois enfants partent donc prendre leur vol pour Paris, ils sont installés dans l'avion quand les hôtesses "demandent si j'ai un papier du docteur qui autorise mon enfant à voyager" parce que, disent-elles, "des gens se sont plaint en l'entendant tousser". La directrice de vol demande un nouvel avis médical. Parmi les passagers, un médecin ausculte la fillette et conclue lui aussi à un simple rhume. Mais, raconte la maman, le commandant de bord décide quand même d'appeler Medical Link, une compagnie qui les conseille dans le domaine médical. L'équipage finit par demander à la cantalienne et sa famille de quitter l'avion sans plus d'explications.

Les billets remboursés, pas les autres frais

Depuis Clémentine a eu toutes les peines à contacter la compagnie Air Transat. Après son passage chez nos confrères de Radio Canada, le service client a fini par lui promettre un remboursement des billets mais pas des autres frais liés à l'annulation du voyage. 

Le papy brivadois, lui, ne verra pas ses petits-enfants pour cette fois, quant à la fillette qui toussait, elle est depuis rétablie. Interrogé lui aussi par la radio canadienne, le directeur national de la Santé publique du Canada, Horacio Arruda, résume l'affaire : "la peur voyage plus vite que les virus".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu