Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une collecte dans le Forez pour trouver du matériel de protection pour les soignants

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Différentes organisations et associations médicales près de Feurs et Montbrison (Loire) lancent un appel pour récolter du matériel de protection pour les médecins hospitaliers et libéraux.

Des habitants et des entreprises ont parfois des stocks de masques.
Des habitants et des entreprises ont parfois des stocks de masques. © Maxppp - Bruno Levesque

C’est le souci majeur des personnels soignants en cette période de pandémie : comment se protéger au mieux contre le virus malgré la pénurie de matériels ? Les masques sont devenus une rareté mais le monde médical recherche d’une manière générale tout ce qui peut permettre de remplir leurs missions auprès de la population sans se mettre en danger.

Des soignants venus de tous les horizons, du milieu hospitalier mais aussi des libéraux s’activent donc pour trouver ce matériel dont ils ont besoin, aidés par de simples citoyens et en collaboration avec les communes et des entreprises.
"Il s’agit d’œuvrer ensemble, de nous organiser ensemble. De mutualiser nos potentiels avec l'idée de protéger nos soignants. _Plus ils seront protégés, plus ils pourront travailler_", analyse Anne-Marie Pommier, médecin à la retraite et secrétaire du Comité de défense de l’Hôpital du Forez, engagé dans cette initiative comme le Collectif des Usagers de Défense du Service Public Hospitalier du Forez et la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé).

Dons de masques FFP2

L’idée est d’organiser cette récolte et la distribution car dans les faits, les dons sont déjà nombreux avec parfois, le Graal, des masques FFP2. _"_Un monsieur m'a tout amené dans un petit sac. Je ne l'ai pas ouvert. Je l'ai nettoyé, il l'avait déjà été et je l'ai amené en mains propres, si je puis dire, à l’hôpital de Feurs" raconte Anne-Marie Pommier. D’ailleurs dans la Loire c’est le CHU de Saint-Étienne qui doit être la plaque tournante pour les masques mais la situation nécessite de prendre les devants, car "ce qu'on veut", dit-elle, "c'est de ne pas distribuer n'importe comment. Il faut le faire selon les besoins. Ce n'est pas la peine d'aller stocker du matériel qui ne va pas servir quelque-part".

Les entreprises jouent le jeu

Il faut donc des masques, FFP2 ou pas, des protections chirurgicales, mais aussi des sur-blouses, des charlottes. En somme tout ce qui pourra servir à protéger les soignants car aujourd’hui c’est parfois mieux que rien. Partout entre Montbrison et Feurs, des entreprises en tous genres sont contactées, des spécialistes en peinture, une laiterie, un chocolatier, des entreprises agroalimentaires et même des cantines qui ont des stocks de protection. Nathanaëlle Palayer est diététicienne à Feurs et elle s’est mobilisée ces derniers jours pour trouver du matériel : "Une entreprise va nous donner une centaine de masques. Une autre une dizaine de blouses et des centaines de charlottes. Un autre va nous donner trois flacons d'un litre de gel hydroalcoolique avec une centaine de masques et cinquante blouses. _Pour l'instant aucune entreprise n'a refusé de participé_. Elles demandent juste un temps de réflexion pour ajuster leurs besoins car elles ont des salariés qu'elles doivent également protéger".  

Tout est ensuite stocké à Feurs, à l’espace Maurice Desplaces pour nettoyer le matériel. Une réunion a lieu ce matin pour affiner l’organisation et entamer la distribution au plus vite.

  • Pour contacter les responsables (dons ou besoins), écrire à valbau@sfr.fr 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu