Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une entreprise de cosmétiques savoyarde se lance dans la production de gel hydroalcoolique

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

À Ruffieux en Savoie, l'entreprise Phytema a décidé de revoir sa production pour répondre à la pénurie de gel hydroalcoolique. Le laboratoire spécialisé dans les cosmétiques prévoit une livraison pour le Conseil Régional mais aussi pour les pharmacies et les Ehpad.

Une entreprise de cosmétiques savoyarde se lance dans la fabrication de gel hydroalcoolique
Une entreprise de cosmétiques savoyarde se lance dans la fabrication de gel hydroalcoolique © Maxppp - Gérard Houin

Pour répondre à la pénurie de gel hydroalcoolique dans les pharmacies, les hôpitaux et les Ehpad, l'entreprise Phytéma, basée à Ruffieux se lance dans la production de gel. Le laboratoire, spécialisé dans les cosmétiques avait le matériel nécessaire mais il a fallu faire des recherches pour se lancer. "Nous sommes déjà équipés de grosses cuves pour faire les mélanges, de lignes pour mettre en flacons et étiqueter donc à part la formule qui est différente, nous avons ce qu'il faut pour produire. Il faut juste protéger nos outils parce que l'alcool peut être agressif sur le matériel", explique François Arduin le gérant de Phytema. Une fois les tests validés et le décret publié, autorisant la production de gel, le Conseil Régional a commandé plusieurs dizaines de milliers de flacons pour livrer les hôpitaux et les Ehpad. 

Un enjeu pour l'entreprise : trouver des matières premières

Une fois la commande achevée, l'entreprise prévoit de livrer les pharmacies et les EHPAD avec lesquels elle travaille. Il va donc falloir se procurer plus de matières premières. "La principale difficulté c'est de se procurer les matières premières (l'alcool en particulier) parce que nous ne travaillons pas habituellement avec de l'alcool donc nous ne sommes pas prioritaires pour en acheter sachant que beaucoup d'entreprises veulent se procurer ces matières premières", raconte François Arduin. L'entreprise va dès ce lundi 30 mars débuter une production "plus industrielle" pour pouvoir fournir des pharmacies et des Ehpad

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu