Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : une entreprise de Lunel invente la désinfection des surfaces par UV

Par

BIO-UV Group, une entreprise de Lunel (Hérault), teste actuellement un système innovant de désinfection des surfaces (lits, tables d'auscultation, bureaux, ordinateurs...) par les ultraviolets. Cet équipement de type "scanner" pourrait être vendu à partir du mois de mai.

Cabinet médical (illustration) Cabinet médical (illustration)
Cabinet médical (illustration) © Radio France - FBO

Créé en 2000, BIO-UV Group, installé à Lunel (Hérault) conçoit, fabrique et commercialise des systèmes innovants de désinfection de l'eau par ultraviolets. Depuis début avril, des avancées ont été réalisées par le département Recherche et Développement de l'entreprise pour mettre au point un appareil capable de désinfecter les surfaces par UV-C. Un prototype a été réalisé, ses performances sont actuellement testées en laboratoire. Il s'agit de valider la capacité du système à désinfecter et ainsi inactiver tout type de micro-organisme et en particulier le Coronavirus SARS-CoV-2 provoquant le Covid- 19. 

Publicité
Logo France Bleu

"Depuis 20 ans notre métier c'est le traitement de l'eau par UV-C et avec cette crise, on s'est dit on est capable avec cette technologie que l'on maîtrise, de faire quelque chose sur les surfaces. Avec un appareil de 50 cm X 10 cm, on va scanner en quelques secondes la surface que l'on veut nettoyer." Benoit Gillmann Président de BIO-UV Group

Une sorte de scanner portable

Cet équipement de type "scanner" a été conçu pour être simple d’utilisation, mobile, léger et adapté à une désinfection en quelques secondes de toutes les surfaces (lits, tables d’auscultation, salles d’attente, bureaux, ordinateurs…) Exploitant la technologie UV-C, il n’utilise aucun produit chimique. 

"Notre concurrent aujourd'hui, c'est la chimie : chlore, eau de javel ou formol et c'est pas idéal pour notre appareil respiratoire."

A partir des résultats incontestables mesurés en laboratoires indépendants, sa mise sur le marché devrait intervenir à compter du mois de mai à un prix de vente qui se situerait aux alentours de 1.300 euros. Il s’adressera en priorité aux personnels évoluant dans l’univers médical (personnels hospitaliers, médecins de ville, EHPAD, dentistes…).

Dans un second temps, une commercialisation plus large sera envisagée auprès des professionnels spécialisés dans la désinfection pour des secteurs aussi diversifiés que l’agro-alimentaire, les transports, les établissements scolaires ou les entreprises.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu