Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : une hausse des demandes de vaccins contre la grippe ?

-
Par , France Bleu Gironde

Avec l'automne, revient la grippe saisonnière et sa campagne de vaccination. Elle débute ce mardi 13 octobre en Gironde. Chez les médecins généralistes, on s'attend à une demande plus forte de vaccins. Au point de manquer de doses pour les populations les plus fragiles ?

Vaccin contre la grippe, illustration
Vaccin contre la grippe, illustration © Maxppp - SALESSE Florian

L'automne est là, et avec lui revient la grippe saisonnière. La campagne de vaccination commence ce mardi 13 octobre en Gironde, comme partout en France. En plein rebond de l'épidémie de coronavirus, le gouvernement met l'accent sur le vaccin contre la grippe saisonnière: 30% de doses supplémentaires ont été commandées. Objectif : éviter la multiplication des malades de la grippe alors que les services de santé sont déjà sur le pont pour l'épidémie de coronavirus. Pour les médecins généralistes, c'est une campagne de vaccination importante qui s'annonce. 

Si beaucoup, beaucoup plus de gens que d'habitude veulent se vacciner, on risque d'avoir un souci

Pour Bernard Plédran, médecin généraliste à Bordeaux et membre du syndicat MG France, les vaccinations contre la grippe seront en hausse cette année. "Tous les gens qui vont être anxieux vont se vacciner contre la grippe" prédit-il. "Mais ce ne sont pas automatiquement des personnes 'cibles prioritaires.' Ce sera bien que les gens se vaccinent, mais il ne faudrait pas que les gens qui en ont besoin manquent eux de vaccins.

Bernard Plédran : "Notre préoccupation, c'est que les populations cibles se vaccinent"

Quelles sont ces cibles prioritaires, appelées à se faire vacciner rapidement ? Les personnes âgées, les personnes les plus fragiles, et les personnels soignants "à tous les niveaux", répond Bernard Plédran. Qui veut aussi rassurer, alors qu'il constate une grande anxiété chez certains de ses patients. A l'heure actuelle, son cabinet, malgré le rebond épidémique, n'est par exemple pas surchargé de malades du coronavirus.

Les gestes barrières pourraient-ils ralentir la grippe saisonnière ?

Pour Jean-Luc Delabant, médecin généraliste bordelais et secrétaire du pôle Aquitaine de l'Union Régionale de Professionnels de Santé, il est évident que toute la population ne pourra être vaccinée. C'est pourquoi le respect des gestes barrières, comme pour le coronavirus, a un rôle essentiel pour éviter l'épidémie de grippe. "Le respect des gestes barrières devrait être un frein majeur au développement de la grippe comme il l'est pour la Covid (...) et c'est aussi vrai pour la gastro-entérite, qui va avoir ce petit côté saisonnier aussi dans les semaines qui arrivent."

Jean-Luc Delabant : "Le respect des gestes barrières devrait être un frein majeur"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess