Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : faute de masque FFP2, une infirmière rochelaise s'approvisionne chez un menuisier

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu La Rochelle
La Rochelle, France

En première ligne dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus, un infirmier du centre hospitalier de La Rochelle, délégué Sud Santé, s'insurge contre le manque de moyens de protection pour les soignants.

Une infirmière à domicile prodigue ses soins à un patients pendant l'épidémie de Covid-19.
Une infirmière à domicile prodigue ses soins à un patients pendant l'épidémie de Covid-19. © Maxppp - Pascal BROCARD

C'est un cri de colère parmi tant d'autres émanant des personnels de santé depuis le début de l'épidémie de coronavirus. Infirmier au centre hospitalier de La Rochelle, délégué départemental Sud Santé en Charente-Maritime, Christophe Geffre dénonce ce mardi 31 mars "un scandale sanitaire" dans la gestion de la crise par les autorités sanitaires françaises. 

"J'ai l'exemple d'une infirmière à domicile qui va travailler avec des masques FFP2 offerts par quelqu'un qui est menuisier parce que l'Agence régionale de santé (ARS) ne lui en a pas fournis. Elle n'a pas non plus de lunettes de protection, c'est un copain qui travaille dans le BTP qui lui en a données."

Christophe Geffre accuse "le gouvernement et les ARS de mentir aux gens". Alors que les premiers masques commandés par la France à la Chine sont arrivés, le centre hospitalier de La Rochelle n'en a pas encore vu la couleur, à en croire le syndicaliste Sud. "Les infirmiers à domicile n'ont même pas de surblouse alors que eux travaillent avec leurs fringues. Et ce sont des personnes qui rentrent chez elles le soir dans leur famille."

"On envoie les soignants au casse-pipe"

"Choquant", "révoltant", Christophe Geffre s'inquiète pour la santé de ses collègues. "J'ai vu un document de l'Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine dans lequel l'ARS préconise aux infirmières à domicile d'aller chez leurs patients atteints du Covid-19 avec un masque chirurgical, qui ne les protège pas, et avec de la solution hydroalcoolique, c'est juste un scandale ! 

"On est en rage parce qu'il va y avoir des morts et le président Macron nous propose quoi ? Des primes ! De l'argent ! Mais à combien il évalue la mort d'un collègue ou notre propre mort à nous ?"

Pour répondre à ces critiques et faire un point sur la situation de l'épidémie de Covid-19 en Poitou-Charentes, Eric Moraval, le directeur départemental de l'ARS en Charente-Maritime, est l'invité de France Bleu Poitou et de France Bleu La Rochelle ce mercredi 1er matin à 8h15.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu