Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une nouvelle commande de masques pour la Bourgogne-Franche-Comté "confisquée" par l'État

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Bourgogne, France Bleu Auxerre, France Bleu Besançon

Pour la deuxième fois en une semaine, une nouvelle commande de masques, arrivée dimanche à l'aéroport de Bâle-Mulhouse et à destination de la Région, a été "confisquée" par l'État, selon la présidente du Conseil régional, Marie-Guite Dufay. Elle exige "une répartition plus solidaire".

Un avion livrant une commande de masques en France (photo d'illustration)
Un avion livrant une commande de masques en France (photo d'illustration) © Maxppp - Maxppp

Deuxième commande confisquée en une semaine. Alors que le jeudi 2 avril, une première commande de masques de protection, faite à l’initiative de la région Bourgogne-Franche-Comté, avait été "retenue par l'Etat" au profit du Grand Est, ce dimanche, c'est une nouvelle cargaison de deux millions de masques, arrivée dans la matinée à l'aéroport de Bâle-Mulhouse, qui a été "intégralement réquisitionnée par l’Etat, sans concertation, ni même information préalable", indique le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté dans un communiqué. A en croire le tweet de la préfecture du Haut-Rhin, la commande "réquisitionnée" à nouveau par l'État ce dimanche sur l'aéroport de Bâle-Mulhouse, était une nouvelle fois destinée à servir le Grand-Est.

Marie-Guite Dufay va saisir le ministre de la Santé

"Si la lutte contre l’épidémie de COVID-19 amène logiquement l’État à décider de prioriser la livraison de certaines commandes en direction des secteurs les plus en tension", la présidente PS de la région Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, s'interroge malgré tout sur la manière dont les pouvoirs publics organisent "la protection des habitants" de la Région.

"Soit l’État considère que les masques commandés par la région, en complément des dotations de l’Etat, ne sont pas nécessaires à leur protection, soit, avec les masques réquisitionnés, il organise une régulation entre les régions de manière solidaire." - Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

Suite à ces deux commandes "confisquées", la présidente de Région précise vouloir saisir le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, afin de "rétablir le dialogue et retrouver une unité dans l’action entre l’État et les Régions, indispensable pour lutter efficacement contre cette épidémie, dans l’intérêt de tous".

Deux autres commandes attendues

La Région attend encore deux autres commandes de 2,35 millions de masques supplémentaires, réalisées via un autre importateur. La livraison de ces deux nouvelles commandes est prévue pour le vendredi 10 avril. La Région espère qu'elles ne "feront pas l'objet d'une telle confiscation". Marie-Guite Dufay rappelle que ces masques sont destinés aux Ehpad, aux personnels d’aide à domicile et aux structures d’accueil de personnes handicapées. La distribution est assurée par les départements "compétents dans le secteur médico-social".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu