Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une partie des pharmacies de Dijon en pénurie de gels antibactériens et de masques

-
Par , France Bleu Bourgogne

Depuis le diagnostic de quatre cas de coronavirus à Dijon, jeudi 27 février, une partie des pharmacies de la ville font face à une rupture de stock : pénurie de gels hydroalcooliques ni de masques.

Selon l'ARS, plusieurs millions de masques seront livrés en priorité aux 138 hôpitaux identifiés pour accueillir des patients atteints de coronavirus.
Selon l'ARS, plusieurs millions de masques seront livrés en priorité aux 138 hôpitaux identifiés pour accueillir des patients atteints de coronavirus. © Radio France - Lou Bourdy

"Il y a 4 cas de coronavirus à Dijon, alors forcément on s'interroge", s'inquiète une Dijonnaise devant la pharmacie de la Liberté. Depuis le diagnostic de quatre cas de patients atteints du coronavirus, jeudi 27 février, certains Dijonnais cherchent à se procurer du gel hydroalcoolique et des masques. Une partie des pharmacies connait une rupture de stock.

"C'est la rupture de stock totale, les gens nous réclament des tubes de gel hydroalcoolique par dizaines."

Dans la pharmacie Centrale, à Dijon, impossible de se procurer une solution hydroalcoolique ou n'importe quel gel antibactérien. "Plus de cinquante clients passent chaque jour pour m'en demander, confie la pharmacienne. J'ai du mettre une pancarte sur le comptoir pour prévenir".

Rue de la Liberté, deux Dijonnaises cherchent justement à en acheter : "On prend des précautions : on ne fait déjà plus la bise au travail, on se dit bonjour de loin... C'est le minimum qu'on puisse faire."

Même constat à la pharmacie du Miroir : "C'est la rupture de stock totale, les gens nous réclament des tubes de gel hydroalcoolique par dizaines, même les lingettes désinfectantes, confie Sandrine, pharmacienne. On essaye de limiter à un ou deux bidons par personne. On a eu quelques masques de protections, mais ils sont vite partis."

Cette pharmacienne a installé une pancarte pour prévenir les touristes étrangers de la rupture de stock
Cette pharmacienne a installé une pancarte pour prévenir les touristes étrangers de la rupture de stock © Radio France - Lou Bourdy

Deux types de masques en pharmacie

La pharmacie des Gaudrans connait la même pénurie. Bruno Solari, Docteur en pharmacie, précise qu'il existe bien deux types de masques : "Nous n'avons plus aucun masque chirurgicaux destinés aux personnes malades, depuis environ quinze jours. Les masques FFP2 (modèles de professionnels avec un très haut niveau de filtration), destinés à se protéger, eux ne sont pas vendus en pharmacie."

Selon l'ARS, le ministère de la santé a annoncé le déblocage de plusieurs millions de masques qui seront livrés en priorité aux 138 hôpitaux identifiés pour accueillir des patients atteints de coronavirus.

Des masques réservés aux professionnels de santé

De nouveaux masques doivent être fournis aux pharmaciens, selon le docteur en pharmacie Bruno Solari. Mais ils seront réservés aux personnels de santé, qui pourront venir les chercher, "sur présentation d'un bon reçu par la Caisse primaire d'assurance maladie". Les médecins seront ensuite eux même en capacité de les donner aux patients qui en ont besoin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu