Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : une soignante appelle à la responsabilité des familles de résidents d'Ehpad

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Interdites lors du premier confinement, les visites dans les Ehpad sont autorisées mais encadrées. Cela peut créer des tensions entre le personnel et des familles. Flaurie, cadre de santé dans un Ehpad dans la Drôme et en Ardèche exprime sa colère contre des proches de résidents "irresponsables".

Les visites encadrées dans les Ehpad génèrent parfois des tensions entre familles et soignants (Photo d'illustration)
Les visites encadrées dans les Ehpad génèrent parfois des tensions entre familles et soignants (Photo d'illustration) © Radio France - Luc Chemla

Protéger sans isoler, la tâche n'est pas toujours simple pour les soignants dans les maisons de retraite. Flaurie veut rester positive. Cette cadre de santé dans un Ehpad de la Drôme et d'Ardèche*, pense aux mots de remerciements, aux chocolats, aux gâteaux que certaines familles de résidents lui ont offerts. Mais elle ne parvient pas à contenir sa colère. "A cause du travail supplémentaire que nous donne une petite partie des familles, on va dire que c'est entre 10 et 15%, mais ces 10 à 15% nous font perdre un temps précieux en cette période de pandémie", s'agace la soignante. 

On joue aux cartes et on se bisouille mais actuellement ce ne sont pas des gestes à faire.

Les visites encadrées génèrent des tensions avec certains proches de résidents. "Je vais dire les choses telles que je les ressens : il y a de réels emmerdeurs ! Certains se croient tout permis. Des familles viennent sans autorisation, surtout le weekend parce que la direction n'est pas là. Elles rentrent, enlèvent les masques, viennent à quatre, cinq alors qu'on autorise une personne par visite... On joue aux cartes et on se bisouille mais actuellement ce ne sont pas des gestes à faire. Je comprends que ce soit compliqué, mais le virus entre dans l'établissement et je me retrouve avec cinq cas positifs". 

"On a attrapé quelqu'un dans l'escalier, en train de monter à l'étage alors que les visites sont interdites dans les chambres. Une famille, responsable, nous a raconté qu'ils avaient vu passer des gens par la fenêtre du rez-de-chaussée , sans masque, pour aller voir un résident"

Flaurie ne manque d'exemples, elle a le sentiment de jouer la police. "On a attrapé quelqu'un dans l'escalier, en train de monter à l'étage alors que les visites sont interdites dans les chambres. Il a fallu expliquer pourquoi c'était interdit. Mais un autre membre de cette famille m'a appelé pour se plaindre. Une famille, responsable, nous a raconté qu'ils avaient vu passer des gens par la fenêtre du rez-de-chaussé , sans masque, pour aller voir un résident". 

La cadre de santé a déposé une main courante. "On est face à une pandémie mondiale. C'est un manque de considération pour les résidents eux-mêmes. Il ne faut pas oublier que les résidents sont les premières victimes de ces comportements. S'il y a cluster, il y a isolement. Il n'y a donc plus de visite, pour personne." Un jeu du chat et de la souris qui ne l'amuse pas : cinq résidents ont contracté le coronavirus ce mois d'octobre, l'un d'eux est décédé. Aucune contamination n'avait été recensée jusque-là. 

Nombre de contaminations dans les Ehpad de Drôme et d'Ardèche 

Depuis le début de la pandémie, 1397 résidents de maisons de retraite ont contracté la Covid, dans la  Drôme (671)  et en Ardèche (726). 233 en sont morts (149 en Ardèche, et 99 dans la Drôme), selon Santé publique France. Dans la Drôme, un tiers des décès ont été enregistrés entre le 1er octobre et le 5 novembre. Un quart en Ardèche. 

____________________________________________________ *Elle ne souhaite pas indiquer dans quel Ehpad elle travaille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess